Le nouveau capitalisme

Dominique PLIHON

Le capitalisme se transforme en profondeur depuis le dernier quart du XXe siècle sous l’effet de la globalisation financière et des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Émerge ainsi un nouveau capitalisme qui consacre le rôle dominant de la logique boursière. En France, ce passage au « capitalisme actionnarial » s’est effectué à un rythme accéléré à la suite de la privatisation du système industriel et financier. L’emprise croissante de la finance internationale et le développement des NTIC transforment le fonctionnement des entreprises, fragilisent le salariat traditionnel et engendrent de nouvelles tensions, dont les crises économiques et financières du début du XXIe siècle sont l’une des manifestations.
L’auteur analyse les mutations économiques et sociales à l’œuvre en montrant qu’elles sont de nature systémique. Il s’interroge également sur les modes de régulation et les réformes radicales susceptibles d’encadrer et de transformer le « nouveau capitalisme ». La crise commencée en 2007-2008 sera-t-elle l’amorce d’une nouvelle mutation du capitalisme à l’échelle mondiale ?

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°370
Parution : octobre 2016
ISBN : 9782707192387
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Dominique PLIHON

Dominique Plihon est professeur à l’université de Paris-Nord-Villetaneuse où il dirige le master « Banque, finance, gestion des risques ». Il a occupé des fonctions d’économiste à la Banque de France et au Conseil d’analyse économique. Il a notamment publiéLa Monnaie et ses mécanismes (2008, 5e éd.) et Le Nouveau Capitalisme (2009, 3e éd.) dans la collection « Repères ».

Extraits presse

« Parfait état des lieux du capitalisme contemporain. »
CHARLIE HEBDO

« La montée en puissance du capitalisme anglo-saxon, qui consacre la logique boursière et financière, conjuguée à l'irruption des nouvelles technologies de la communication, a profondément modifié le capitalisme. L'économiste Dominique Plihon tient la gageure de décrire cette nouvelle configuration en à peine plus de 120 pages et suggère certains mécanismes de régulation. »
LA TRIBUNE

« Non, le nouveau capitalisme n'est pas une illusion que la bulle Internet, en crevant, aurait dissipée [...]. Le livre vaut le détour, par sa clarté et sa rigueur. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« Des réponses qui devraient permettre de ne pas baisser définitivement les bras face à la fatalité économique. »
ENTREPRISE & CARRIÈRES

« Une bonne synthèse. »
CNDP.FR

 

Table des matières

Introduction
I / La troisième révolution industrielle

Les NTIC, une nouvelle vague technologique
L’économie de l’immatériel et des services personnalisés
Les entreprises organisées en réseaux
L’ère des rendements croissants et incertains
Les lois singulières de l’économie de la connaissance
Une économie mondialisée
Un monde à grande vitesse
Les visions optimistes de l'économie de la connaissance
Des analyses plus critiques
II / La globalisation financière
La mondialisation : un phénomène historique
La mondialisation néolibérale : un choix politique
Des politiques en faveur de la finance
Croissance vertigineuse de la finance internationale
Le contre-choc démographique dans les pays riches
Une globalisation financière asymétrique
La montée en puissance des « zinzins »
La finance de marché « fait système » avec les NTIC
III /Le capitalisme actionnarial
La crise du capitalisme « fordiste » de l’après-guerre
Les débuts du « capitalisme actionnarial »
La nouvelle régulation macroéconomique - La modernisation du système financier - La transformation des structures financières des entreprises - L’évolution du comportement de placement des ménages - Les banques se tournent vers les marchés financiers
Privatisations et nouvelle géographie du capital en France
Un changement radical dans la détention du capital - La montée spectaculaire des investisseurs étrangers
L’influence des fonds d’investissement sur la gestion des entreprises
Les stratégies des entreprises orientées par la création de valeur actionnariale - La gouvernance des entreprises dirigée par les marchés boursiers
IV / La transformation des rapports sociaux
L’impact des NTIC et de l’organisation en réseaux
Les mutations du monde du travail
Les transferts de risques sur les travailleurs
Les nouvelles formes d’inégalités
La fracture numérique
Les fondements idéologiques de la nouvelle société
L'actionnariat salarié : un nouveau compromis entre travail et capital ?
Les fonds éthiques : une tentative de moralisation du nouveau capitalisme
La responsabilité sociale des entreprises : une réponse à la contestation
V / Le nouveau capitalisme pris dans le piège de la finance
Les États passent sous la coupe des marchés globalisés…
… mais les politiques publiques demeurent stratégiques
La spéculation financière au coeur de la nouvelle économie
La faillite d’Enron : la corporate governance en échec
Le nouveau capitalisme de bulle en bulle
Les mécanismes financiers de la crise des subprimes
La crise la plus grave depuis 1929
VI / Réguler le capitalisme mondialisé
Une crise globale et systémique
Le capitalisme mondial touché en plein coeur - Les racines sociales de la crise - Un mode développement écologiquement non soutenable - Une crise géopolitique
Encadrer la finance pour réduire l'emprise de celle-si sur l'économie mondiale
Du shadow banking au contrôle public des banques
Une nouvelle organisation de la finance mondiale
Repenser le financement du développement
L'information et le savoir : des « biens communs mondiaux »
Un nouveau paradigme du développement s'impose
Une autre gouvernance mondiale
L'émergence de la société civile internationale
Conclusion : l’avenir du nouveau capitalisme après la crise
La résilience du capitalisme
L'Histoire reprend sa marche
Repères bibliographiques.