Sociologie des prénoms - Baptiste Coulmont

Sociologie des prénoms

Baptiste Coulmont

Pour quelles raisons notre prénom dit-il autant de choses sur nous-même et sur les personnes qui nous l’ont donné ? Comment est-il choisi et utilisé ? Comment l’empire de la mode a-t-il remplacé l’emprise de la parenté ? Pourquoi les Kenza de maintenant seront-elles, demain, les Mauricette d’aujourd’hui ?
En deux siècles, le prénom est devenu un support personnel d’identité : le prénom de l’état civil est de plus en plus perçu comme exprimant le moi profond. En même temps, la ronde des prénoms obéit à la mode. Certains prénoms sont propres à une époque ou à une classe sociale : Apolline et Hippolyte n’ont pas les mêmes parents que Cynthia et Sofiane. À l’échelle d’une société, les prénoms permettent d’étudier l’affaiblissement des identités religieuses, la dilution de caractéristiques liées à la migration ou certaines formes de ségrégation. À l’échelle de petits groupes, leurs usages quotidiens permettent de saisir la répartition du pouvoir dans la famille ou dans le monde du travail.

Version papier : 10,00 €
Version numérique : 7,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°582
Parution : 17/02/2022
Format : EPub
ISBN papier : 9782348073380 ISBN numérique: 9782348073397

Baptiste Coulmont

Baptiste Coulmont, ancien élève de l’École normale supérieure, est sociologue, maître de conférences à l’université Paris-VIII et professeur de sociologie à l'École Normale Supérieure Paris-Saclay. Il est l’auteur de Sex-shops, une histoire française (Dilecta, 2007). Son site, http://coulmont.com, aborde ses différents thèmes de recherche et propose un outil de visualisation de la position sociale des prénoms.

Table des matières

Introduction
Encadré : Un peu de vocabulaire
I. Le prénom saisi par l’État
L’invention du prénom
Fluidité des pratiques de nomination locales et fixation étatique
Encadré : Baptême, saints et nomination
Encadré : Au-delà du nom et du prénom, le numéro d’identification
Autour de la Révolution, une effervescence temporaire
Au XIXe siècle : rendre le prénom fixe et unique
L’intégration des individus
L’émancipation des esclaves
Prénom et nation
Encadré : Les prénoms patriotiques : Joffre, Joffrette, Joffrine
Encadré : Identifier pour exclure
Les évolutions récentes : fluidité, autonomie et libéralisme
La francisation
Encadré : Avoir un « vrai » prénom
La libéralisation du choix
Les changements de prénom
Conclusion
II. Les prénoms et la mode
Encadré : Les sources statistiques utilisées
Comment le prénom s’est mis à la mode
Le goût remplace la règle : du prénom hérité au prénom choisi
L’accélération du XXe siècle
L’imitation d’un modèle
Des mécanismes d’explication
Concurrence entre générations
Encadré : Un bien gratuit ?
Coûts d’opportunité et coûts de transaction
Concurrence entre classes sociales
Encadré : Les facteurs sociaux de l’innovation
Le rôle de la sociabilité
Encadré : L’anonymisation sociologique
Une circulation géographique
Des goûts de classe imperméables ?
Encadré : Des différences scientifiques
Une sociologie « endogénéiste » de la culture
Quand la mode s’arrête
Conclusion

III. Les usages sociologiques
Une démarche durkheimienne
Un indicateur du sexe

Encadré : Reconstituer le sexe des pacsés
Les prénoms mixtes ou épicènes
Un indicateur de la structure de la parenté ou des changements dans la parenté
Encadré : Parenté et parrainage
Le prénom et la sociologie de la famille
Un indicateur « anthropologique » de la parenté, les deuxièmes prénoms
Encadré : Un exercice d’objectivation
Un indicateur de l’opinion publique
Encadré : Le destin d’Adolphe en France
Les prénoms des descendants d’immigrés
Encadré : Classer des prénoms
Encadré : Une enquête ethnographique sur les prénoms des Hmong
Repérer des populations à partir du prénom
Les prénoms à la base d’une topologie sociale
L’objectivation de la ségrégation
Un indicateur de l’appartenance religieuse
L’entrée en (nouvelle) religion
Religion : changer le stock des prénoms donnés aux enfants
Sécularisation et prénoms religieux
Les signaux du prénom
Conclusion

IV. Les usages sociaux des prénoms
« Choisir » un prénom
Une question de sociologie de la famille
Les enfants des couples mixtes
Le prénom et la personne
Encadré : Un conflit juridique
Des usages quotidiens
Les bons usages
Un terme d’adresse professionnel
Statuts familiaux
Nommer d’autres êtres et nommer autrement
Les surnoms
Les animaux domestiques
Encadré : Les noms de maison
Les personnages
Conclusion
Conclusion / Une trace ambiguë
Repères bibliographiques.