Sociologie des intellectuels

Louis PINTO

Cet ouvrage présente quelques-unes des principales figures sociales d’intellectuels, de l’Antiquité jusqu’à nos jours, avant d’étudier la façon dont les intellectuels se sont constitués comme groupe social et sont devenus, à la fin du XIXe siècle en Europe, un objet d’interrogation politique et scientifique (chez Durkheim, Weber, Gramsci, Mannheim). Il aborde par ailleurs la question de l’analyse des productions intellectuelles (comme celles d’Apollinaire, de Bergson, de Heidegger, de Kafka, de Sartre), en se demandant en quoi la sociologie peut rendre compte de leur contenu. Et il se penche enfin sur le problème de l’engagement politique et civique des intellectuels.

Version papier : 10,00 €
Version numérique : 7,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères
Parution : 01/04/2021
Format : EPub
ISBN papier : 9782707198846 ISBN numérique: 9782348068294

Louis PINTO

Louis Pinto, sociologue, est directeur de recherche émérite au CNRS. Il s’est consacré à la sociologie des intellectuels, et notamment des philosophes (La Vocation et le métier de philosophe, 2007 ; La Théorie souveraine, 2009 ; Sociologie et philosophie : libres échanges, 2014), à l’histoire des sciences sociales (Le Collectif et l’individuel. Considérations durkheimiennes, 2009) et à l’institutionnalisation de la notion de consommateur (L’Invention du consommateur, 2018).

Table des matières

Introduction
I - La production de discours lettrés

La sociologie des intellectuels de Max Weber : économie et religion
La problématique wébérienne
Chine, Inde, Méditerranée
Poètes et philosophes dans l’Antiquité grecque et romaine
Écoles philosophiques
Une philosophie ornementale
Les philosophes scolastiques et l’invention des universités
Encadré : Classements sociaux, classements logiques
Humanistes, lettrés et gens de lettres
Cours, académies, mécènes
Encadré : Classicisme et esprit français
Les philosophes
Le sacre de l’écrivain
II - Un groupe social ?
L’ombre du socialisme
Les intellectuels, fils de la surproduction scolaire
Encadré : Questions de mots
La sociologie de la connaissance
Encadré : Karl Mannheim, une figure de la sociologie de la connaissance
Une théorie marxiste des intellectuels : Antonio Gramsci
Une théorie ambitieuse
Un dualisme insurmontable
Les intellectuels : une matière à prophéties sociales
Intelligence massifiée
... ou nouvelle élite ?
Encadré : Les intellectuels des pays socialistes : ne classe dominante ?
Les intellectuels comme groupe social : composition, délimitations
En quête d’une définition objective
Intellectuels et diplômés
III - Un espace autonome
Dépasser l’antinomie de l’analyse interne et de l’analyse externe
Sociologies marxistes
Le champ intellectuel
Mécanismes structuraux
Accumulation et gestion de capital
Encadré : Gestions de capital poétique
Affinités structurales
Mise en perspectives
Les mots et leur impensé
Au-delà des frontières
Qu’est‑ce qu’une lecture sociologique ?
Encadré : Conflits d’interprétation sociologique
Préalables : déconstruire les principes de vision et de division
Les stratégies de classement
Encadré : Sociologie de la philosophie
Socioanalyse
IV - L’intellectuel comme figure publique : une conquête fragile
L’intellectuel : une genèse politique
L’affaire Dreyfus
Encadré : Anti-intellectualismes
Le savant comme archétype
La sociologie des engagements intellectuels
Positions et prises de position
Encadré : Les intellectuels et la politique : deux modèles
Le mandat intellectuel
Vers l’hétéronomie ?
L’Université en première ligne des « réformes »
Universalisme et relativisme
Peut-on se passer de la vérité ?
Conclusion
Repères bibliographiques.


Droits étrangers

THE SOCIOLOGY OF INTELLECTUALS



Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com