Sociologie de la lecture

Chantal HORELLOU-LAFARGE, Monique SEGRÉ

Les techniques de fabrication et de diffusion de l’écrit, l’expansion progressive de l’activité de lecture caractérisent les siècles passés. Le XXe siècle a connu le foisonnement et la diversité des écrits. Le livre, longtemps support unique de la lecture, s’est vu concurrencé par d’autres formes d’imprimés (revues, magazines, journaux). Aujourd’hui, en ce début du XXIe siècle, la lecture sur écran connaît un essor remarquable, touchant des publics variés et portant sur des contenus de tous genres.
Il reste à comprendre en quoi ce nouveau support va modifier la pratique de la lecture. Elle s’est diversifiée et fragmentée, sa signification n’est pas la même pour tous les lecteurs. Elle varie notamment selon leur genre, leur milieu social et leur niveau d’instruction.
Longtemps contrôlée par l’Église et l’État, est-elle devenue une activité libérée de toute contrainte malgré les lois du marché ? Les goûts, les manières de lire, les modes d’interprétation des textes n’obéissent-ils pas, de façon subtile, à de nouvelles formes d’imposition ?

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°376
Parution : 25/08/2016
ISBN : 9782707191175
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Chantal HORELLOU-LAFARGE

Chantal Horellou-Lafarge a été chercheuse en sociologie au CNRS. Elle a travaillé sur la santé. Elle a par ailleurs publié un bilan important des travaux sociologiques sur la lecture en France : Regards sur la lecture en France (L’Harmattan, 1996). Elle a également contribué à l’Histoire de la librairie française (P. Sorel et F. Leblanc (dir.), Éditions du Cercle de la librairie, 2008).

Monique SEGRÉ

Monique Segré a été chercheuse en sociologie au CNRS. Elle a travaillé sur l’art et la culture. Elle a par ailleurs publié un bilan important des travaux sociologiques sur la lecture en France : Regards sur la lecture en France (L’Harmattan, 1996).

Table des matières

Introduction
I / La lecture et son support
Naissance de l’écrit
Les trois grands systèmes d’écriture - De l’écriture à la lecture - De la culture orale à la culture écrite
Évolution des techniques de fabrication du livre
De l’argile au papyrus - Le codex - Le support de la lecture conditionne la manière de lire - La diversification de l’écrit - L’imprimerie - Formats diversifiés pour différentes formes de lecture - La mécanisation : du livre à l’imprimé - Le livre électronique
Évolution et spécialisation des métiers du livre
Le libraire et l’imprimeur - Libraire, imprimeur et éditeur - Les colporteurs, les forains et marchands ambulants - Les auteurs
L’industrialisation du livre
La concurrence et l’émulation entre la presse et le livre - Le livre : un produit de masse
II / La lecture et les institutions
La naissance du lecteur : rôle de l’Église et de l’État
La lecture enjeu de la diffusion des idées religieuses, outil de propagande des Églises - L’instruction devient une affaire d’État : la lecture outil de démocratisation
L’émancipation du lecteur
La lecture de l’élite - L’accès de tous à l’écrit - L’engouement pour le roman et l’influence des goûts féminins - La lecture enfantine
L’encadrement du lecteur
La censure
La censure de l’Église - La censure royale - De la censure préalable à la censure répressive
Les politiques du livre et de la lecture
L’État mène une politique d’encouragement et de protection de l’écrit et de la lecture - La loi sur le prix unique du livre - La lutte contre l’illettrisme - Le droit d’auteur et les bibliothèques
III / Lire, un apprentissage scolaire déterminant
Apprendre à déchiffrer
Acquérir le savoir lire au XXe siècle
Maîtrise de la langue orale et écrite - Les méthodes d’apprentissage de la lecture
Faire de l’enfant un lecteur
Échecs de la maîtrise de la lecture
L’institution scolaire et le goût de lire
Lectures plaisir - Lectures littéraires des lycéens
IV / Une pratique culturelle différenciée
Les enquêtes concernant la lecture et les lecteurs
La lecture de livres
Différences sociales de l’accès au livre - Place de la lecture dans l’ensemble des pratiques culturelles
Diversité des objets de lecture
Les quotidiens - Les magazines et les revues
Différenciation des lecteurs selon le sexe, le capital culturel et scolaire
Différenciation selon le sexe - Différenciation selon le capital culturel familial, le capital scolaire - Différenciation des contenus et des usages de la lecture
Lectures « ordinaires » - Lectures de documentation, lectures pratiques - Lectures professionnelles - Lectures de détente, de divertissement
Les itinéraires de lecture
La découverte de la lecture - La biographie du lecteur
V. Les modalités de la lecture
Lecture et sociabilité
Lecture et télévision
Lecture et « civilisation des mœurs »
Autocontrôle des attitudes et des sentiments - Lectures du XXe siècle : du mode de lecture linéaire, continu à la lecture « en miettes »
Les lieux publics de lecture
Les bibliothèques municipales au XXe siècle : lecture sur place et prêt de livres - La bibliothèque : lieu d’études et de lecture et lieu de convivialité - Les manières de lire en bibliothèque - Les bibliothèques de l’élite cultivée - Autres lieux de lecture - Le livre chez soi
5. Modes d’appropriation de la lecture
La lecture est une activité inventive - La lecture entre liberté et contrainte (Wolfgang Iser) - Le lecteur à la rencontre du texte : « les horizons d’attente » du lecteur (Hans Robert Jauss) - Diversité des modes d’interprétation et d’appropriation des textes - L’interprétation du texte dépend du contexte social, politique et culturel
Conclusion
Repères bibliographique
.