La sociologie économique - Philippe Steiner

La sociologie économique

Philippe Steiner

La sociologie économique fait partie des domaines novateurs de la sociologie contemporaine. Puisant dans les acquis des fondateurs de la sociologie au début du XXe siècle, elle bénéficie aussi de résultats plus récents, comme ceux de l’analyse structurale et de la sociologie des dispositifs marchands pour montrer la pertinence et la nécessité d’une approche sociologique des phénomènes économiques. L’enjeu est la description et l’analyse du marché, c’est-à-dire des régularités sociales caractéristiques d’un champ essentiel des sociétés modernes. Le repérage et l’analyse de ces médiations, institutions et représentations sociales apportent une série d’informations sur le marché que le mécanisme de formation des prix n’est pas capable de prendre en compte.
Trois questions sont au centre de la recherche : comment les marchés sont-ils construits socialement ? Quelles sont les médiations sociales grâce auxquelles les marchés fonctionnent ? Quelles sont les conséquences morales et politiques de l’extension de la sphère marchande ?

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°274
Parution : 20/10/2011
ISBN : 9782707170156
Nb de pages : 128
Dimensions : 12 * 19 mm
Façonnage : Broché

Philippe Steiner

Philippe Steiner est professeur de sociologie àSorbonne Université. Ses travaux portent sur l'histoire des sciences sociales et la sociologie économique, thème qu'il a présenté dans La sociologie économique.

Extraits presse

« L'ouvrage constitue une très bonne introduction à une analyse réaliste des marchés. »

BULLETIN DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

0000-00-00

 

Table des matières

Introduction
I / De l’ancienne à la nouvelle sociologie économique
Origine de la sociologie économique
Pareto : la nécessaire complexification de l’économie - Durkheim : le remplacement de l’économie par la sociologie économique - Weber : la complémentarité de l’économie et de la sociologie économique
Institutions et comportements économiques
Division du travail et échange - Consommation et comportements d’achat
Théories de l’action économique
Les actions économiques rationnelles et leurs ombres - Le cas de l’entrepreneur
La nouvelle sociologie économique
Définition de la nouvelle sociologie économique
II / La sociologie économique du marché
Comportement rationnel et système de marchés
Des abstractions utiles… - L’apport de la sociologie économique
L’encastrement social des relations marchandes
L’encastrement historique des relations marchandes - L’encastrement structural des relations marchandes - Diverses formes d’encastrement
La démarche de la sociologie économique
Origines des relations marchandes - Le fonctionnement des rapports marchands - La signification culturelle des relations marchandes
III / La construction sociale des relations marchandes
La construction sociale des marchés
Le marché aux fraises en Sologne - Le secteur de l’industrie électrique aux États-Unis - Les marchés de l'assurance-décès - Construction sociale des relations marchandes et néo-institutionnalisme
La construction de méga marchés d’assurance
La construction sociale de la monnaie et de la finance
Les usages sociaux de la monnaie - Les marchés financiers
Marché du travail et relations sociales
La construction sociale de la concurrence
La concurrence comme système de relations sociales
Conclusion
IV / Sociologie du fonctionnement des marchés
Réseaux sociaux et appariement marchand
Les amis, la confiance et l’emploi - Les collègues et la carrière - Confiance, opportunisme et relations interindustrielles
Sociologie économique des prix
Réseaux et volatilité des prix sur les marchés financiers - Ingénierie économique et formation des prix - Les acteurs de la "loi de l'offre et de la demande"
Qualité, prix et structure du marché
Conclusion
V / Connaissances économiques, morale et marché
Quelles connaissances économiques ?
Croyances collectives et marchés financiers
La performation de l'activité économique
Connaissances économiques et valeurs
Conclusion
Repères bibliographiques.