L'allocation universelle

Philippe Van Parijs, Yannick Vanderborght

Impossible aujourd’hui de penser l’avenir de nos systèmes de protection sociale sans évoquer l’allocation universelle, dont le principe est de verser, sans condition, à tous les citoyens, un revenu de base cumulable avec tout autre type de revenu. Défendue sous des appellations et pour des motifs divers par des universitaires et des militants, des hommes d’affaires et des syndicalistes, des formations politiques de droite et de gauche, des mouvements sociaux et des organisations non gouvernementales, l’allocation universelle a bénéficié de l’appui d’étranges coalitions et suscité de féroces oppositions. Pour certains, elle constitue un remède décisif à de nombreux fléaux, à commencer par la pauvreté et le chômage. Pour d’autres, elle n’est qu’une absurde chimère, économiquement impraticable et éthiquement inacceptable. En s’efforçant de donner d’un débat multidimensionnel, souvent confus, parfois émotionnel, un aperçu limpide, honnête et bien informé, ce livre fournit au lecteur une base solide pour former ses propres convictions.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°412
Parution : 24/03/2005
ISBN : 9782707145260
Nb de pages : 128
Dimensions : 11 * 18 mm
Façonnage : Broché

Philippe Van Parijs

Philippe Van Parijs est responsable de la chaire Hoover d’éthique économique et sociale à l’Université catholique de Louvain et professeur invité à l’Université de Harvard. Co-fondateur du BIEN en 1986, il en préside aujourd’hui le Conseil international.

Yannick Vanderborght

Yannick Vanderborght est politologue et enseigne à l’université Saint-Louis-Bruxelles et à l’université de Louvain.

Extraits presse

« Il faut saluer la volonté de pédagogie : le propos de MM. Van Parijs et Vanderborght évite de jargonner et est découpé en chapitres clairs : historique, définition, argumentation et faisabilité des propositions. Pour autant, la synthèse n'évite pas la complexite : c'est aussi le grand mérite du livre qui n'oublie pas de donner les différents sons de cloche. »
LIBRE BELGIQUE

« En s'efforçant de donner d'un débat multidimensionnel, souvent confus, parfois émotionnel, un aperçu limpide, honnête et bien informé, ce livre fournit au lecteur une base solide pour former ses propres convictions [sur l'allocation universelle]. »
REVUE INTERNATIONALE DE SÉCURITÉ SOCIALE

« On ne doute pas que l'ouvrage deviendra une référence tant les deux professeurs font preuve d'une rigueur et d'une honnêteté intellectuelle sans faille en présentant un portrait tout en nuances de cette idée porteuse d'espoir. La force du livre réside donc dans sa capacité à susciter la réflexion et le débat plutôt que l'adhésion totale. »
LE DEVOIR


0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction
I. Une idée nouvelle ?

1. Antécédents
L’assistance publique : de More et Vives aux Poor Laws
L’assurance sociale : de Condorcet à l’État social bismarckien
L’assistance sociale rénovée : de Beveridge au RMI
2. Pionniers
La dotation universelle de Thomas Paine
Le socialisme utopique de Spence, Charlier et Mill
3. Premiers débats
Du militantisme à la respectabilité : l’Angleterre de l’entre-deux-guerres
Un fulgurant feu de paille : les Etats-Unis des années 1960
4. Développements contemporains
Nouveau départ : l’Europe des années 1980
Amplification inattendue : le Basic Income Earth Network (BIEN)
Discret mais concret : l’Alaska
II. Une idée plurielle ?
1. Un revenu

Modalité : en espèces ou en nature ?
Périodicité : une fois par jour, une fois par vie ?
Montant : plus ou moins que le seuil de pauvreté ?
2. Versé par une communauté politique
Échelle : municipale ou planétaire ?
Financement : redistribution ou distribution ?
3. À tous ses membres sur base individuelle
Statut : citoyens ou résidents ?
Âge : restriction ou modulation ?
Unité : ménage ou individu ?
4. Sans contrôle des ressources
Transfert a priori et a posteriori
Allocation universelle et impôt négatif
Universalité et cumul des revenus
Allocation universelle et crédit d’impôt remboursable
5. Sans exigence de contrepartie
Chômage volontaire ?
Obligation de participation ?
6. Trois différences cruciales
III. Une idée juste ?
1. Efficace contre la pauvreté ?

Une mesure gaspilleuse ?
Mieux pour les pauvres, pas pour les riches ?
Coût administratif moins élevé ?
Moins cher de ne pas exiger de contrepartie ?
Le coût incontournable de l’individualisation
Le coût inhérent à la possibilité du cumul
2. Efficace contre le chômage ?
Alternative au plein emploi ou stratégie pour l’atteindre ?
Abolition de la trappe du chômage ?
Subvention à l’emploi peu rémunéré ?
Technique douce de partage du travail ?
Un socle au lieu d’un filet ?
3. Instrument optimal ?
Vaincre la pauvreté en maximisant l’emploi ?
Vaincre la pauvreté en maximisant le PNB ?
L’allocation universelle comme pis-aller
4. Impératif de justice ?
La propriété commune de la terre
Une voie capitaliste vers le communisme
Rawls contre l’allocation universelle ?
La justice comme liberté réelle pour tous
Une justification inconditionnelle ?
IV. Une idée d’avenir ?
1. Forces sociales

Travailleurs salariés
Chômeurs et précaires
2. Organisations politiques
Écologistes
Libéraux de gauche
Sociaux-démocrates
Extrême gauche
3. Transitions prometteuses
Le poids du contexte
Un impôt négatif familial
Un crédit d’impôt individuel remboursable
Une allocation universelle partielle
Un revenu de participation
4. Avancées inédites
Modèles alternatifs
Un eurodividende ?
Conclusion
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

Universal Basic Income



Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com