Géopolitique des petites puissances - Thibault Fouillet

À paraître

Géopolitique des petites puissances

Thibault Fouillet

Comment comprendre la résistance inattendue à l'agression russe en Ukraine ? Pourquoi un micro-État comme Singapour est-il devenu une superpuissance financière ? Qu'est-ce qui permet aux monarchies du Golfe d'exercer autant d'influence ? Cette logique de David contre Goliath n'est pas nouvelle, elle est même une constante dans l'histoire des petites puissances. Celles-ci jouent un rôle souvent sous-estimé, que ce soit du point de vue militaire (Vietnam, Afghanistan, Ukraine), économique (Singapour, pays du Golfe) ou encore diplomatique (Forum des petits États de l'ONU).
L'intérêt de cet ouvrage est de se pencher sur ces acteurs, oubliés de l'analyse des relations internationales, alors que leur rôle géopolitique est plus important qu'on ne le soupçonne. Il porte sur cette réalité un regard d'autant plus actuel que ces pays sont au cœur des crises d'aujourd'hui et de demain (Ukraine, Taïwan, Haut-Karabagh, Yémen...).

Version papier : 11.00 €
Version numérique : 8.49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°830
Parution : 23/05/2024
ISBN papier : 9782348079566 ISBN numérique: 9782348079573

Thibault Fouillet

Thibault Fouillet, docteur en histoire dont la thèse porte sur la grande stratégie des petites puissances, est directeur scientifique de l'Institut d'études de stratégie et de défense (IESD) de l'université Jean-Moulin Lyon 3 et spécialiste des études stratégiques.

Table des matières

Introduction. Une géopolitique des petites puissances, pour quoi faire ?
I. Concepts et méthodes
De la notion de puissance et de sa problématique
Des acteurs variés
Le concept de petite puissance : une notion protéiforme
La vision matérialiste de la petite puissance
La définition relativiste de la petite puissance
La petite puissance au regard de la géopolitique : le dilemme de sécurit

Encadré : L'Autriche, d'empire dominant à petite puissance européenne
Petite puissance et géopolitique
Les " non-acteurs " des relations internationales : une vision dépassée
Les petites puissances comme acteurs géopolitiques, un comportement prévisible (
hedging, balancing, bandwagoning ) ?
II. La géopolitique des petites puissances : une problématique actuelle
Fin de la guerre froide et éclosion des petites puissances dans les relations internationales
Encadré : D'une cité-État à un hub économique mondial : le cas de Singapour
Les petites puissances dans les conflits contemporains : les exemples de Taïwan et de l'Ukraine
La victoire du faible sur le fort : une tradition réactualisée avec la guerre en Ukraine
Encadré : La guerre d'Hiver ou l'arrêt de l'" ogre soviétique " par l'armée finlandaise
Taïwan ou la problématique de l'État pivot
La géopolitique contemporaine : une géopolitique des petites puissances ?
III. Hard power et petites puissances : une efficience réelle
La diplomatie des petites puissances, l'innovation comme facteur de succès
L'alliance et la coalition : faire nombre pour peser sur les équilibres mondiaux
La neutralité, un atout politique à double tranchant
Le privilège du petit : quand le statut de petite puissance est un atout diplomatique
La Lituanie et le Costa Rica, exemples de diplomaties
atypiques des petites puissances
De la guerre des petites puissances
Le vivier doctrinal des petites puissances
De petite puissance à puissance militaire
David contre Goliath, la victoire des petites puissances

Encadré : Un exemple historique de la victoire du faible en haute intensité : la résistance des cantons suisses
IV. Les voies alternatives de la puissance (soft power) : moyens géopolitiques privilégiés des petites puissances
Les ressources naturelles
Le pouvoir bancaire et financier
Le pouvoir technologique : marchés de niche et développement de la puissance
L'influence et la culture comme éléments de puissance
V. Des limites structurelles qui demeurent
Un statut indépassable ?
Une hégémonie militaire impossible
La puissance économique demeure volatile
Un parrainage des grandes puissances souvent indispensable

Les limites du smart power en pratique : les exemples de Singapour et du Qatar
Conclusion. Une géopolitique mondiale influencée par les petites puissances
Repères bibliographiques.