Sociologie de la communication politique

Philippe RIUTORT

La communication a aujourd’hui colonisé la vie politique. Cette activité longtemps méprisée, assimilée à de la « propagande », importée non sans peine ni résistance des États-Unis, est devenue banale dans l’ensemble des démocraties et parfois au-delà.
Cet ouvrage se propose de restituer les enjeux anthropologiques et historiques de la communication politique, phénomène ancien puisque consubstantiel à toute activité de représentation politique. L’ouvrage s’interroge également sur l’essor et l’autonomisation des professionnels de la communication politique, liés aussi bien au développement de l’industrie des sondages qu’aux mutations de la presse audiovisuelle et au développement d’Internet. Il dresse l’inventaire des travaux français mais également anglo-saxons consacrés aux « effets » et aux réceptions des actes de communication. Enfin, il examine l’éventuel impact de la communication politique sur les mutations de l’espace public ainsi que sur l’évolution du jeu et du métier politiques.

Version papier : 10 €
Version numérique : 7,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°493
Parution : janvier 2020
ISBN : 9782348057458
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348057793

Philippe RIUTORT

Philippe Riutort est professeur de chaire supérieure en sciences sociales au lycée Henri-IV à Paris et membre du Laboratoire communication et politique (LCP/IRISSO/CNRS). Il a codirigéLes Formes de l’activité politique (PUF, 2006), Nouveau manuel de science politique (avec A. Cohen et B. Lacroix, La Découverte, "Grands Repères/manuels", 2009), et est l’auteur du Précis de sociologie (PUF, 2004).

Table des matières

Introduction
Un objet sous-investi
Une perspective sociologique
I / Métamorphoses de la communication politique
La théâtralité, ou les mises en scène de l’autorité politique
Dramaturgie et politique - Se représenter le pouvoir ? - User du protocole
Légitimer le pouvoir politique
Démocratie antique et démocratie moderne - S’appuyer sur l’opinion
Mutations de la représentation politique
Se faire élire - L’ordre parlementaire - Représentation politique et médiatisation
II / Naissance(s) de la communication politique
Une invention anglo-saxonne
Opinion publique et sondages d’opinion - L’avènement d’une « science de l’opinion »
Exposition médiatique et comportement politique
Un paradigme dominant : les « effets limités » - Définir l’agenda - Retours sur la réception - Parler politique
III / La communication politique en pratique
Genèses de la communication publique
Les tâtonnements de la communication gouvernementale - L’institutionnalisation de la communication publique - De la communication locale à la communication européenne - Le métier de communicant politique - Origines d’un « métier » - Savoirs, savoir-faire et faire savoir
L’« américanisation » de la communication politique
Une inexorable professionnalisation ? - L’extension du modèle américain
IV / Transformations de l’espace public, mutations du jeu politique
Quel espace public ?
Habermas, et après ? - Agir dans l’espace public - Donner ou prendre la parole ?
Un jeu politique en mutation
Le cercle politique – Un nouveau métier politique ?
Conclusion
Repères bibliographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites