La nouvelle économie géographique

Matthieu CROZET, Miren LAFOURCADE

La région Île-de-France, dont la superficie n’excède pas 2 % du territoire national, accueille plus de 23 % des entreprises françaises. Quelles sont les forces qui poussent les activités économiques à se concentrer ainsi dans l’espace ? Les zones éloignées des grands marchés sont-elles condamnées au sous-développement ? Pourquoi certaines entreprises sont-elles tentées de se délocaliser et pourquoi toutes ne le font-elles pas ? Que peut-on attendre des politiques d’attractivité et d’aménagement du territoire ?
La science économique a longtemps cantonné l’espace en marge de la discipline. Le renouvellement de l’économie géographique, amorcé dans les années 1990, a comblé ce manque. La nouvelle économie géographique analyse les mécanismes qui expliquent le modelage de l’espace économique. Cet ouvrage présente de façon rigoureuse ces nouvelles théories, détaille les principales études empiriques qui leur sont associées et expose les implications de politique économique qui en découlent.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°542
Parution : octobre 2009
ISBN : 9782707152152
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Matthieu CROZET

Matthieu Crozet est professeur d’économie à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et conseiller scientifique au CEPII.

Miren LAFOURCADE

Miren Lafourcade est professeur d’économie à l’université Paris-Sud-XI et professeur associée à l’École d’économie de Paris (Paris-Jourdan Sciences économiques).

Table des matières

Introduction / Le retour de l’espace dans l’analyse économique
Au-delà des avantages de première nature Les externalités d’agglomération
Rendements croissants et coûts de transport : l’arbitrage fondamental
Les différentes barrières à l’échange
L’intégration croissante des espaces : le moteur de la polarisation ?
Forces centripètes et forces centrifuges
Espace et concurrence parfaite : l’impossible réconciliation
I / Inégalités spatiales : genèse et évolutions contemporaines
Retour sur quelques évolutions séculaires
Le décollage des grands pays industrialisés ; La genèse des inégalités spatiales en France
L’ampleur des externalités d’agglomération
Les externalités d’urbanisation ; Les externalités de spécialisation ; Le problème des unités spatiales modifiables ou « MAUP » ; Les phénomènes d’autocorrélation spatiale
II / La mécanique de l’agglomération spatiale
Le modèle canonique « centre-périphérie »
Concurrence monopolistique et rendements croissants ; Réduction des barrières à l’échange et polarisation spatiale des activités
Pertinence empirique du modèle centre-périphérie
Accès au marché et niveau des salaires ; La loi de Zipf : un puzzle pour l’économie géographique ?
La courbe en cloche du développement spatial
Travailleurs sédentaires et redistribution au bénéfice de la périphérie ; La concurrence : une force de dispersion puissante
III / La nouvelle économie géographique et la décision publique
Intégration et cohésion spatiale en Europe
Intégration et bien-être ; La convergence des revenus en Europe ; Les politiques régionales européennes
Choix de localisation des entreprises et politiques d’attractivité
« Je t’aime, moi non plus » : l’attractivité de l’Europe et de la France ; Les choix de localisation des firmes multinationales Les pôles de compétitivité ; Agglomération et concurrence fiscale
Agglomération et croissance
Innovation et croissance ; Intégration, cohésion et croissance : le dilemme européen
Conclusion / L’économie géographique est-elle si nouvelle ?
Des mécanismes bien connus
Space is back
Un outil d’aide à la décision publique
Repères bibliographiques

Droits étrangers

NEW ECONOMIC GEOGRAPHY




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites