La ségrégation urbaine

Marco OBERTI, Edmond PRÉTECEILLE

La ségrégation urbaine est souvent considérée comme un facteur essentiel de la crise urbaine, liée à l’idée de ghetto et aux quartiers populaires stigmatisés à forte concentration d’immigrés. Réduite à cette seule figure, elle est vue comme contraire à l’idéal républicain, et sa réduction est un axe central de la politique de la ville en France.
Mais, pour en comprendre la nature, les causes et les effets, il faut aller au-delà de cette simplification, la définir rigoureusement et considérer la diversité des profils sociaux et ethniques des quartiers d’une ville. Comment mesurer la ségrégation ? Quelles sont les méthodes, les catégories et les échelles pertinentes ? Quels sont les processus à l’œuvre ? Quels en sont les effets aux différentes échelles et pour l’ensemble des groupes sociaux ? Contribue-t-elle toujours à amplifier les inégalités ?
Ce livre apporte des éléments de réponse en mobilisant les outils et les paradigmes de la sociologie urbaine, et en élargissant le regard à d’autres sociétés. Il s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la ville, étudiants, chercheurs, praticiens ou décideurs.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°666
Parution : janvier 2016
ISBN : 9782707164254
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Marco OBERTI

Marco Oberti, sociologue, est professeur à Sciences Po et directeur de l’Observatoire sociologique du changement (Sciences Po-CNRS). Ses travaux les plus récents portent sur les inégalités urbaines et scolaires abordées sous l’angle de la ségrégation.

Edmond PRÉTECEILLE

Edmond Préteceille, sociologue, est directeur de recherche émérite à l’Observatoire sociologique du changement (Sciences Po-CNRS). Ses travaux portent sur l’analyse comparative des inégalités urbaines et de la ségrégation dans les grandes métropoles.

Vidéos


par Marco Oberti, co-auteur de l'ouvrage



 

Table des matières

Introduction
I / Caractériser la ségrégation

Les limites des études de cas, la nécessité d’approches statistiques
La focalisation sur les quartiers pauvres et stigmatisés - Considérer l’ensemble des quartiers d’une ville - Le choix des catégories - Les interactions entre caractéristiques socioéconomiques, ethnoraciales et démographiques
L’espace de la ville et l’échelle du découpage spatial.
La ville comme ensemble - Découpage en unités spatiales et échelle - La mobilité : facteur de complexification
Les méthodes d’analyse statistique
Les indices - Les analyses factorielles - Les typologies
Les figures spatiales de la ségrégation
II / Les causes de la ségrégation
Logiques économiques
La ville capitaliste comme marché - La demande - L’offre
Logiques institutionnelles
Les politiques explicitement ségrégatives - Les politiques non explicitement ségrégatives - Les politiques d’aménagement urbain et de peuplement : pouvoir politique et tri social et ethno-racial - Les politiques de lutte contre la ségrégation
Logiques d’acteurs individuels
Logique de rapprochement, recherche d’entre-soi - Logique de distanciation - Se rapprocher des uns et s’éloigner des autres - Valorisation de la diversité sociale
De la critique de la ségrégation à la critique du communautarisme
III / Les effets de la ségrégation
Inégalités sociales et inégalités urbaines
Le logement - L’accès aux ressources urbaines - Les dimensions qualitatives des inégalités urbaines - Inégalités et ségrégation scolaire - Effets de quartier - Les biens publics urbains et l’espace public
Ségrégation, identités des groupes sociaux et rapports entre groupes
Dans les contextes de forte ségrégation - Dans les contextes de ségrégation modérée
Conclusion
Repères bibliographiques.



Droits étrangers

URBAN SEGREGATION




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com