Histoire de l'Algérie coloniale (1830-1954)

Benjamin STORA

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°102
Parution : novembre 2004
ISBN : 9782707144669
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Benjamin STORA

Benjamin STORA

Benjamin Stora est professeur d'histoire du Maghreb contemporain à l'INALCO. Il est notamment l'auteur aux Éditions La Découverte de Histoire de l'Algérie coloniale1830-1954 (coll. « Repères »), d'Histoire de la guerre d'Algérie1954-1962 (coll. « Repères », nouvelle édition 2004), et de La gangrène et l'oubli (1992-1998).

Extraits presse

« On ne saurait trop conseiller la lecture de ce livre concis mais qui, en allant à l'essentiel, rappelle ce que fut l'Algérie française [...]. Un voyage salutaire, jamais simpliste, manichéen ou ennuyeux. »
LE MONDE DIPLOMATIQUE

« Des balises indispensables pour comprendre comment l'aventure coloniale de la France en Algérie diffère de celle qui la guida dans d'autres pays ; et comment cette aventure différente transforma le drame de la décolonisation en tragédie. »
LE MONDE

« L'ouvrage, alerte et de lecture aisée, est une synthèse historique et non une réflexion politique. Au total, il reflète une approche très personnelle, celle d'un historien engagé, très original en ce qu'il s'efforce d'être à l'écoute des diverses communautés de l'Algérie coloniale. Il ne montre pas seulement "l'Algérie heureuse", "l'Algérie de papa" [...] , i l dit aussi avec précision son inconscience politique face à la montée du nationalisme algérien. »
REVUE FRANÇAISE D'HISTOIRE D'OUTRE MER

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - L’Algérie, temps colonial, formation d’une nation - I / L’Algérie dans la longue durée - La terre, la mer, le désert - L’Algérie dans « la Berbérie » : une histoire complexe, multiple - L’enracinement de l’islam - L’ampleur de la présence et de la référence turques - II / La colonisation française : conquête et résistances (1830-1914) - Les circonstances de la conquête française - L’Algérie aux mains des officiers français - Napoléon III et le « royaume arabe » - Du militaire au colon, le régime colonial - Un régime colonial différent de la Tunisie et du Maroc - Démembrement et spoliation des terres agricoles - III / Minorités françaises et population musulmane - « Pieds-noirs » : une grande diversité de provenances - L’apport du christianisme - Juifs d’Algérie : l’entrée dans la cité française - Les Algériens musulmans - L’islam, patrie de référence identitaire - IV / Première Guerre mondiale et bouleversements sociaux - Chocs de la Première Guerre mondiale - Le bouleversement du paysage agricole - Les mouvements migratoires - V / Voyage dans l’histoire des villes et des régions - Le mouvement vers les villes algériennes - Alger et l’Algérois - Les Kabylies - Oran la franco-espagnole et l’Oranie - Constantine la suspendue et le Constantinois - Le Mzab, la foi dans le désert - Le Sahara - VI / La vie politique dans l’entre-deux-guerres - La vie politique en Algérie française - L’éveil du nationalisme algérien - Les partis politiques français et la question algérienne - Le Front populaire : une occasion perdue ? - L’idéologie indépendantiste - VII / La Seconde Guerre mondiale - L’épisode vichyssois - De Gaulle et l’Algérie - Mai 1945 : la fracture - VIII / La société « pied-noir » : le temps de l’inconscience - Des citadins - À la campagne - « Pieds-noirs » : le temps de l’inconscience - Les intellectuels pieds-noirs - Un nationalisme français exacerbé - IX / L’Algérie en 1954 : situation économique et sociale - « Société castée » dans l’espace urbain - L’éducation et la formation - La santé publique - Entre deux agricultures, des moyens disproportionnés - X / La marche à la guerre - Avant novembre 1954 : l’immobilisme politique - Crises du nationalisme algérien - La crise de l’Empire colonial - Texte du projet de loi Blum-Viollette - Annexes - Chronologie 1830-1954 - Repères bibliographiques.