La politique de la famille - Jacques COMMAILLE, Pierre STROBEL, Michel VILLAC

La politique de la famille

Jacques COMMAILLE, Pierre STROBEL, Michel VILLAC

Parler de « politique familiale » en France a-t-il encore un sens ? Certes, il existe un imposant dispositif dans ce domaine – et ce livre en propose une description et une analyse rigoureuses –, mais les évolutions des comportements et des aspirations des individus remettent en cause sa pertinence. Ces évolutions s’inscrivent dans un processus d’individualisation et d’autonomisation par rapport à la famille traditionnelle. Producteur de liberté, ce processus s’inscrit dans un long cheminement vers l’égalité, mais il n’est pas sans risques. Face à ces mutations de la sphère privée des individus, l’action publique apparaît incertaine. Elle est écartelée entre des finalités contradictoires qui renvoient aux logiques antagonistes se perpétuant dans les registres politiques, sociaux et culturels. Sommée de rompre avec les incertitudes provoquées à la fois par la nostalgie de la famille traditionnelle et par la recherche sans limites de la satisfaction personnelle, la politique de la famille est plus que jamais confrontée à la nécessité de concilier la réalisation personnelle des individus et les exigences de l’espace public du bien commun.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°352
Parution : 24/10/2002
ISBN : 9782707137807
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Jacques COMMAILLE

Jacques Commaille, professeur à l’École normale supérieure de Cachan, est spécialiste de la sociologie politique du droit, notamment de la famille.

Pierre STROBEL

Pierre Strobel est chef de la mission recherche à la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (ministères des Affaires sociales et de la Santé).

Michel VILLAC

Michel Villac, inspecteur général de l’INSEE et professeur associé à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, est un spécialiste des politiques sociales.

Extraits presse

« Si l'âge d'or du "familiarisme" s'est situé aux alentours de la Seconde Guerre Mondiale, la politique familiale française reste l'une des plus importantes en Europe. Mais le contexte dans lequel elle s'exerce a changé : elle est aujourd'hui confronté à un processus d'individualisation favorisant l'autonomie des personnes par rapport aux institutions traditionnelles et à une diversification des formes familiales. Ce constat et ses conséquences constituent l'axe essentiel de ce livre. »

LE MONDE INITIATIVES

« Il est tout à l'honneur de La politique de la famille que de contribuer à imposer l'analyse "genrée" des politiques familiales comme un programme de recherche nécessaire et légitime, dans un contexte politique et scientifique où l'aveuglement par rapport au genre est encore trop souvent de mise. »

DROIT ET SOCIÉTÉ

« Trois observateurs très avertis des politiques sociales et des évolutions familiales proposent une analyse élégante et séduisante autour de la politique familiale. La matière est riche. Des mutations de la sphère privée aux interrogations sur les fondements de l'intervention publique, ce court ouvrage est appelé à faire référence.

RECHERCHES ET PRÉVISIONS

0000-00-00 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction - 1. La « politique familiale » existe-t-elle encore ? - 2. La famille comme problème public - 3. Les nouveaux enjeux de la politique de la famille - Chapitre 1 : Ce que l’on appelle politique familiale - 1. Le cœur du système : aides financières et prestations de services - Cinq piliers principaux - 2. La spécificité française - Des conceptions diverses de la politique publique - Cinq groupes de pays - Encadré : Les aides financières aux familles : les prestations familiales ; le financement de services ; les mesures fiscales ; les avantages différés en matière de retraite ; les aides connexes : logement et pauvreté - Encadré : La diversité des allocations familiales - Encadré : Les prestations : quelques montants - Chapitre 2 : Fondements et traditions philosophiques - 1. Préserver le bien commun - Famille, hiérarchie sociale et lien social : l’essence du familialisme - L’enjeu de la natalité : « natalistes » et « familialistes » - Des positions toujours présentes - 2. Les aspirations démocratiques - Le triomphe de l’ « individualisme positif » - 3. Gérer les risques sociaux - Du catholicisme social à la gestion publique des « risques familiaux » - Chapitre 3 : L’action publique interpellée : l’individu contre la famille ? - 1. Les aspirations à l’autonomie de l’individu - Individualisation et vie privée - 2. Les femmes et la question de l’égalité - Une démocratisation inachevée de la vie privée ? - 3. Individualisation et action publique - Les enfants d’abord ? - L’apparition de nouveaux acteurs collectifs - Le rôle précurseur des mouvements féministes - Encadré : Les mouvements familiaux en France : repères historiques ; organisation, rôle et financement ; diversité de la représentation et positionnement ; spécificité française - Chapitre 4 : Les risques de la famille - 1. Les risques familiaux comme risques sociaux - L’émergence du risque monoparentalité - La dépendance et les relations entre générations - Le thème de la parentalité - 2. Les risques sociaux comme risques familiaux - 3. Défaillances de la famille et risque social - De la « bonne famille » au « bon parent » ? - De la jeunesse dangereuse à la jeunesse en danger - Responsabiliser les familles ? - Chapitre 5 : Les forces du marché : main invisible et plafond de verre - 1. Gestion de la main d'œuvre et construction des inégalités - La persistance des inégalités professionnelles - Les emplois familiaux, entre le domestique et le professionnel - Temps partiel et gestion sexuée de la main d’œuvre - Les avantages inégaux des 35 heures - L’entreprise en retard sur l’évolution des comportements - 2. Le temps éclaté - Vers une régulation des temps sociaux ? - Chapitre 6 : Injonctions contradictoires et exigences sociales - 1. Droits des femmes versus politique de la famille ? - L’inscription de l’égalité dans le droit - Les ambivalences de la politique d’égalisation - Encadré : Le droit civil et la famille : égalité dans le couple et la famille et droits des femmes ; régimes matrimoniaux et divorce ; droits de l’enfant et de la filiation ; autre formes de législation des couples. Comparaison entre pays européens - 2. Politique de l’individu versus politique de la famille - Une logique extensive de droits dérivés - Aider les jeunes adultes ou leurs parents ? - Condition de ressources et familialisation - 3. Politique familiale versus politique d’emploi - Jusqu’aux années soixante : une politique de la mère au foyer - Les années soixante-dix et quatre-vingt : une évolution plus favorable à l'activité des femmes - Les années quatre-vingt dix : la politique de la famille sous l'influence des politiques d'emploi - Chapitre 7 : Les hésitations sur le sens de l’action - 1. L’ambivalence des positions politiques - Permanence et complexité des positions partisanes - Le caractère incontournable de la famille pour le politique - 2. Les enjeux autour du financement et de la redistribution : un conflit entre principes de justice - Les principes de la redistribution : logique sociale ou familialiste ? - Quotient familial ou abattement d'impôt : imposer un niveau de vie familial ou des revenus individuels ? - 3. Aides universelles ou condition de ressources - L’ « effet Mathieu », ou la perte de légitimité de politiques trop ciblées - Questions de principe et pragmatisme économique - L’initiative de Lionel Jospin en 1997 - 4. Les effets redistributifs et l’impact sur la hiérarchie des revenus - Forte redistribution vers les familles monoparentales et les familles nombreuses - 5. Les interrogations sur la légitimité de l'action publique - Conclusion - Au fondement d’une nouvelle action publique - 1. Démocratisation de la vie privée et démocratie - 2. L’action publique dans l’univers privé des individus : la « désétatisation » relative de la question familiale - 3. La « dénationalisation » de la question familiale et la réalité de l’Europe - Bibliographie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites