Socio-économie des services

Jean GADREY

Pour cette nouvelle édition, L’économie des services change de titre. Pour mieux caractériser les avancées de la recherche en sciences sociales des dix dernières années dans le domaine des services. Cette nouvelle édition présente notamment une analyse originale de l’opposition entre le modèle anglo-saxon et le modèle nordique d’économie et de société de services. Plus généralement, l’orientation « socio-économique » a partout été renforcée, faisant de cet ouvrage une référence pour appréhender simultanément les dimensions économiques et sociales de la croissance tertiaire.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°369
Parution : mai 2003
ISBN : 9782707139511
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Jean GADREY

Jean Gadrey, professeur honoraire d’économie à l’université Lille-I, est l’auteur ou le coauteur d’une vingtaine d’ouvrages portant sur les services, l’emploi et la mesure des performances économiques et sociales. Il a également publié, dans la collection « Repères », Socioéconomie des services (2003).

Extraits presse

« L’ouvrage présente de façon exhaustive les données sur la croissance des services, ainsi qu’un bilan des théories économiques sur la nature et la croissance des services. […] Les risques d’une économie duale de service, partagée entre "grands experts" et "petits boulots" sont évoqués, à côté de la naissance d’une société de communication et de transactions. Ce livre très facile à lire devrait intéresser un large public. »
LE MONDE

« Le principal mérite de ce livre pionnier est donc d’aller au-delà des évidences. Ce qui incite à s’interroger sur la pertinence des analyses sur la "tertiarisation" de l’économie. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« Soulignons la clarté de l’exposé et la richesse des références bibliographiques. Une contribution qui, à n’en pas douter, rendra de nombreux … services. »
SCIENCES HUMAINES

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I. La tertiarisation des activités - 1. La tertiarisation des branches - Un premier bilan empirique dans le cas de l’économie française - Des tendances semblables dans tous les pays développés - 2. La tertiarisation en termes de catégories professionnelles - 3. La tertiarisation du produit national et du capital productif - 4. Qu’est-ce qu’une activité de service ? - La définition de Hill et le triangle du service - Une définition récente, distinguant trois logiques de recoursII. Les théories du rôle économique et de la croissance des services - 1. La théorie de la société post-industrielle, selon Daniel Bell - 2. Les approches néo-industrielles macroéconomiques d’inspiration classique ou marxiste - 3. Une théorie néo-industrielle originale : l’économie de self-service - 4. La théorie de la société informationnelle - 5. Conclusion : de bonnes raisons de maintenir la distinction entre biens et services - III. La consommation de services des ménages - 1. La diversité des mesures des services consommés par les ménages - Mesures à prix courants ou à prix constants ? - Les coefficients budgétaires de la dépense finale de services - 2. Consommation de services, niveaux de vie et niveaux de revenus - 3. Biens et services : substitution, complémentarité, autonomie relative - La substitution (ou concurrence) - La complémentarité - L’autonomie relative - Les déterminants économiques et sociaux de la demande - IV. La demande de services des entreprises et des administrations - 1. La croissance des achats de services par les organisations - 2. La demande de services des entreprises et des organisations - Complexification des processus productifs et besoins - L’externalisation - De la substitution à la complémentarité et à l’interaction - V. Productivité, produit et « industrialisation » des services - 1. La faiblesse des gains de productivité dans les services - 2. Le paradoxe de la productivité dans les services à forte intensité informationnelle - L’exemple des banques, des assurances et des services aux entreprises - 3. Un concept de produit parfois insaisissable - 4. Produit direct et résultats indirects - L’approche fonctionnelle du service comme activité immédiate - Une illustration : la « productivité » commerciale au cours des années 1980 - De la productivité à l’évaluation - 5. L’industrialisation du service, phase transitoire de l’histoire de certaines branches d’activités tertiaires ? - Des incidences sur la notion de croissance - VI. Qualifications et systèmes d’emplois dans les services - 1. Le dualisme appliqué aux services - 2. Quatre spécificités des systèmes d’emplois tertiaires - 3. Un dualisme des qualifications plus élevé ?- Qualifications et modes de gestion de l’emploi dans les banques - 4. Un modèle de gestion de la main-d’œuvre dans certaines activités de services marchands - 5. La dualité des modèles actuels –VII. Les modèles nationaux d’économie et de société de services - 1. La structure de l’économie de services par grands secteurs : trois types - Entre ces deux pôles : un groupe continental moins homogène - 2. Qualité des emplois et qualification du travail : deuxième contraste - Les statuts (ou la qualité) des emplois de services - Qualification et formation professionnelle dans les services - 3. Services marchands, services non marchands : le troisième contraste - 4. Des types empiriques aux modèles interprétatifs - 5. Quelques indicateurs des conventions d’égalité et de genre - 6. Conventions d’égalité et de genre et modèles d’économie et de société de services - Le rôle des conventions d’égalité et de solidarité - Le rôle des conventions de genre et de famille - 7. Conclusion - Repères bibliographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites