Les fondements de la comptabilité

Bernard COLASSE

La vague des scandales financiers du début du siècle (Enron, WorldCom, Ahold, Parmalat…), l’adoption par l’Union européenne de normes comptables internationales controversées et la crise de 2008 ont mis la comptabilité des entreprises sous les feux de l’actualité et invitent le spécialiste et le profane à un retour sur sa « nature », c’est-à-dire sur ses fondements théoriques et pratiques, historiques, sociaux et organisationnels. C’est un tel retour que propose cet ouvrage.
Il trace l’évolution historique, examine son rôle et les conditions de son insertion dans le capitalisme contemporain, questionne sa pratique normalisée et, plus généralement, son aptitude à produire, en conjonction avec l’audit externe, une représentation « vraie » de l’entreprise et de ses performances. Il fait ainsi apparaître les multiples enjeux (politiques, économiques et sociaux) d’une technique qui mesure le profit et qui, paradoxalement, est généralement considérée comme neutre.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°485
Parution : mars 2012
ISBN : 9782707173102
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Bernard COLASSE

Bernard Colasse est professeur de sciences de gestion à l’université Paris-Dauphine et directeur de recherche au sein de Dauphine Recherches en Management (DRM). Spécialiste de la normalisation comptable, il est membre du Conseil national de la comptabilité, l’organisme français de normalisation. Il est déjà l’auteur du « Repères »Les Fondements de la comptabilité (2007). Il est également l’auteur d’un manuel de référence, Introduction à la comptabilité (Economica, 2007, 10e édition), et il a dirigél’Encyclopédie de comptabilité, contrôle de gestion et audit (Economica, 2e éd., 2009).

Extraits presse

« Loin d'un livre technique, l'ouvrage offre une vision socio-historique de la comptabilité. Comment celle-ci s'insère-t-elle dans le capitalisme contemporain et surtout réussit-elle à offrir une représentation "vraie" de l'entreprise et de ses performances ? Deux interrogations fondamentales après les scandales financiers (Enron, World-Com, Parmalat...) qui ont montré combien les chiffres affichés pouvaient masquer la réalité. L'adoption de normes comptables internationales suffit-elle à clore le débat ? »
LE MONDE ÉCONOMIE

« Bernard Colasse montre qu'en fin de compte, malgré cet encadrement surabondant (tableaux de chiffres et annexes explicatives) , la fiabilité des comptes ne repose que sur l'éthique des dirigeants et de la déontaologie des auditeurs. Des remparts dont on avu maintes fois la fragilité. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

 

Table des matières

Introduction / Une technique méconnue
« Affaires » et normes internationales
Un essai de technologie comptable
Qu’est-ce que la comptabilité?
I / L’objet de la comptabilité
La comptabilité des marchands italiens
De la partie simple… … - à la partie double : une métaphore de l’échange à crédit - Contrôler et informer
La comptabilité patrimoniale du XIXe siècle
La protection de l’actionnaire et du créancier - Qu’est-ce qu’un bilan (balance sheet) ? - Qu’est-ce qu’un compte de résultat (income statement) ? - L’émergence de la réglementation - La naissance d’une profession et de la normalisation
La comptabilité pro-investisseurs du XXIe siècle
Les besoins d’information des investisseurs - L’harmonisation comptable internationale - Vers une normalisation mondiale le rôle de l’IASC/IASB - L’expansion de la profession libérale
La vérité comptable, une vérité inscrite dans le capitalisme
II / Les principes fondamentaux de la comptabilité
Les principes d’observation
Le champ comptable d’observation - La période comptable d’observation : l’« exercice » - L’hypothèse (le principe) de continuité d’exploitation
Les principes de la mesure comptable
Comptable et compteur - Le principe de monétarisation - Les principes des coûts historiques et de prudence - L’émergence du principe de la « juste valeur » (fair value) et d'un « résultat élargi » (comprehensie income) - L’importance du narratif en comptabilité
Les grands modèles comptables contemporains de l’entreprise
Le modèle européen continental - Le modèle anglo-saxon - Quid du modèle mondial ? - La vérité comptable, une vérité « pragmatique »
III / La pratique comptable normalisée
La normalisation comptable
Ses fondements économiques, juridiques et pratiques - Ses formes institutionnelles - Le champ et le degré de la normalisation : rules-based/principles-based
Les choix comptables des dirigeants
La notion de politique comptable - Les instruments de la politique comptable
Du mythe de l’objectivité du résultat comptable
La comptabilité est performative - La vérité par la discussion ? La notion de résultat « plausible »
De la politique comptable à la « comptabilité créative » µ
La notion de « comptabilité créative » - De la « créativité » au délit comptable - Un délit élastique : la distribution de dividendes fictifs
La vérité comptable, une vérité construite
IV / La vérité comptable par l’audit ?
Qu’est-ce donc que l’audit ?
Brève histoire de l’audit - L’audit externe en France - Une exception française : le cocommissariat
Les critères de vérité de l’audit
L’image fidèle, une notion d’origine britannique - « Régularité, sincérité, image fidèle » - L’image fidèle en France, un principe d’application exceptionnelle
L’audit, une pratique sociale problématique
Indépendance et compétence de l’auditeur - La relation entre auditeur et audité, une relation sociale - Le cas Enron-Andersen - La réputation de l'auditeur, son principal actif - L'audit comme arme de dissuasion
La vérité comptable, une vérité « certifiée »…
Conclusion / Qu’est-ce que la comptabilité ?
Un système d’information - Un instrument finalisé de modélisation de l’entreprise - Avant tout, une pratique sociale et organisationnelle
Repères bibliographiques
Liste des principaux sigles utilisés
Index.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites