La sociologie de Anthony Giddens - Jean NIZET

La sociologie de Anthony Giddens

Jean NIZET

Anthony Giddens occupe une place à part dans le champ de la sociologie contemporaine : sa production scientifique est très abondante et ses connaissances en sciences humaines extrêmement vastes. En outre, il poursuit des objectifs très ambitieux : ses premiers ouvrages consistent en une critique de l’ensemble de la tradition sociologique, en vue d’en réviser les bases. Il s’attache ensuite à construire une théorie de la société moderne. Il entend également comprendre l’identité de l’individu contemporain, en particulier ses relations intimes (couple, amitié, etc.) et ses pratiques corporelles (alimentation, sexualité, etc.). Enfin, ses derniers écrits, plus politiques, cherchent à définir une « troisième voie », entre la gauche traditionnelle et la droite libérale.
Le livre présente les différentes facettes de cette œuvre monumentale et discute les nombreuses critiques qu’elle a suscitées.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°497
Parution : août 2007
ISBN : 9782707151902
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Jean NIZET

Jean Nizet est professeur émérite aux université de Namur et de Louvain. Il est l’auteur d'ouvrages dans les domaines de l'analyse des organisations et de d'agroécologie. Dans la collection "Repères" il a publiéLa Sociologie de Anthony Giddens (2007), Le Coaching dans les organisations (avec Pauline Fatien Diochon, 2012), La Sociologie de Erving Goffman (2014, nouv. éd.).

Table des matières

Introduction - I / Refonder la sociologie - La critique de la tradition sociologique - Le fonctionnalisme - Le structuralisme - Les sociologies interprétatives - Le marxisme - La théorie de la structuration - Les pratiques sociales - Les systèmes sociaux et le structurel - L’acteur : pouvoir et réflexivité - L’inscription dans le temps et dans l’espace - La double herméneutique des sciences sociales - Le positivisme et l’herméneutique - Interprétations du chercheur et interprétations des sujets - L’influence diffuse des sciences sociales - II / Les transformations des systèmes sociaux - Une typologie des sociétés - Tribus nomades ou sédentaires - Civilisations non industrielles - Sociétés de classes - Les formes de domination - Division du travail et intégration - Les structurations du temps et de l’espace - Les formes de l’État - Les caractéristiques de l’État-nation - Les relations entre les États - Une conception du changement qui s’oppose à l’évolutionnisme - Une succession d’étapes nécessaires - Les relations intersociétales et le rôle des acteurs - III / Les institutions de la modernité. Les quatre dimensions de la modernité - Le capitalisme - L’industrialisme - La surveillance - La puissance militaire - Les liens entre les dimensions institutionnelles - Quatre types de mouvements sociaux - IV / Globalisation, expérience intime et politique - La globalisation et le recul de la tradition - Le désenchâssement des relations sociales - Le recul des traditions - Réflexivité et relations intimes - Les ressources réflexives - L’identité personnelle - L’évolution de la famille - La relation pure -Les pratiques sociales dans le cadre de la modernité radicale - Retour à la politique - De nouveaux défis pour l’État-providence - La troisième voie - V / L’oeuvre de Giddens face à la critique - La capacité explicative - La simplicité - La cohérence - La corroboration - L’intégration des savoirs - Les positions de Giddens - Conclusion - Repères bibliographiques - Index.

Droits étrangers

THE SOCIOLOGY OF ANTHONY GIDDENS




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites