L'efficience informationnelle des marchés financiers

Valérie MIGNON, Sandrine LARDIC

Comment expliquer l’effondrement du Nasdaq, le deuxième marché américain des actions, en mars 2000 ? Quelle information les prix observés sur les marchés véhiculent-ils ? Les cours boursiers sont-ils trop volatils eu égard aux fondamentaux économiques ? Peut-on intégrer la nature humaine des intervenants sur les marchés dans la construction des modèles et paradigmes théoriques ? Ce livre répond notamment à ces questions en faisant le point sur la théorie de l’efficience informationnelle des marchés financiers, sujet toujours très controversé en finance. L’approche standard de l’efficience informationnelle est traitée de façon approfondie, mais les nouvelles approches de l’efficience, faisant une large part aux phénomènes psychologiques et sociologiques, sont également exposées.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°461
Parution : août 2006
ISBN : 9782707148605
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Valérie MIGNON

Valérie Mignon est professeur à l’université Paris-X-Nanterre et conseiller scientifique au CEPII (Centre d’études prospectives et d’informations internationales).

Sandrine LARDIC

Sandrine Lardic est maître de conférences, habilitée à diriger les recherches, à l’université Paris-X-Nanterre, et consultante pour Sinopia Asset Management (Paris).

Table des matières

Introduction - Crises, scandales financiers et efficience - Les différentes catégories d'efficience - Un concept majeur en finance - Un sujet toujours très controversé - Plan de l'ouvrage - I / Les deux dimensions de l'efficience : information et rationalité - Définition - La valeur fondamentale d'un actif - Quelques repères - Les trois formes de l'efficicience informationnelle - Rationalité du comportement et des anticipations - Définition générale du concept de rationalité -Anticipations rationnelles : définition, propriétés et implications - II / Les trois formes de l'efficience informationnelle - La forme faible et les tests de prévisibilité des rentabilités - Les tests de forme falble - Généralisation des tests de prévisibilité des rentabilités - La forme semi-forte et les tests d'études événementielles - Présentation de la méthodologie des études d'événements - Principaux résultats obtenus - Limites des modèles usuels et nouvelles approches - La forme forte et les tests sur l'information privée - La détention d'information privée - Les délits d'initiés - La réalisation de profits anormaux - III / Saisonnalités, anomalies et volatilités excessives - Conditions sous-jacentes à l'hypothèse d'efficience : des conditions irréalistes ? - Reflet de l'information disponible et absence d'échange - Asymétries et coûts d'information : le paradoxe de Grossman et Stiglitz - La question de la rationalité - Saisonnalités et anomalies dans les rentabilités - Saisonnabilités dans les rentabilités - Les anomalies de rentabilités - Les interférences entre les saisonnabiliités et les anomalies de rentabilités - Les implications sur l'hypothèse d'efficience - La volatilité excessive des cours boursiers - Le test de bornes de variances de Shiller - Une brève présentation de deux autres tests de volatilité - Les tests de volatilité permettent-ils d'apprécier l'efficience des marchés ? - Interprétation de la volatilité excessive du cours des actions - IV / Bulles rationnelles, phénomènes de mode et mimétisme - Bulles rationnelles - Cadre général - La pertinence des bulles rationnelles sur les marchés financiers - Les limites conceptuelles de la théorie des bulles rationnelles - Tests de bulle - Bulles irrationnelles et phénomènes de mode - La difficulté du concept d'irrationalité - Aspects théoriques - Les tests des phénomènes de mode : l'apport des tests de volatilité - Modélisation des modes : le modèle de Shiller - Le mimétisme : vers une conception alternative des bulles - La rationalité du mimétisme - Les bulles rationnelles mimétiques - Dynamique - V / Vers de nouvelles approches de l'efficience des marchés - L'hypothèse de marché fractal - Description de la théorie - L'hypothèse de marché en balancement - Résultats empiriques - Les approches comportementales de l'efficience des marchés - Les critiques comportementales : vers une approche sociologique de l'efficience - Efficicience et théorie évolutionniste - Conclusion - Repères bibliographiques.

Droits étrangers

FINANCIAL MARKETS’ EFFICIENCY




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites