Histoire de la psychologie en France

Jacqueline CARROY, Annick OHAYON, Régine PLAS

À la fin du XIXe siècle, la psychologie se veut autonome et scientifique et elle commence à s’institutionnaliser. Au cours du XXe siècle, les psychologues investissent la famille, la sexualité, la santé mentale, la justice… Après 1945, cette dynamique entraîne des confrontations avec les psychiatres et les psychanalystes (Lacan) et avec les philosophes (Canguilhem, Foucault). Une certaine historiographie a privilégié une histoire des « grandes œuvres » et des « grands hommes ». Sans négliger ces perspectives, cet ouvrage se propose de replacer l’histoire de la psychologie française dans ses contextes sociaux et politiques et de la lier à celle des pratiques, des institutions et des sujets : les femmes, les enfants, les fous… Ce livre s’adresse aux étudiants, aux praticiens et aux chercheurs ainsi qu’à tous ceux que concernent les débats contemporains sur les savoirs « psy ».

Version papier : 23,00 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Grands Repères Manuels n°MRP
Parution : juin 2016
Format : EPub
ISBN papier : 9782707140296 ISBN numérique: 9782707189943

Jacqueline CARROY

Jacqueline Carroy est directrice d’études à l’EHESS et membre du centre Alexandre Koyré d’histoire des sciences et des techniques. Elle a publié notamment en 1991 et 1993 aux PUF : Hypnose, suggestion et psychologie. L’invention de sujets ainsi que Les personnalités doubles et multiples. Entre science et fiction.

Annick OHAYON

Annick Ohayon est maître de conférences à l'université Paris-VIII, où elle enseigne l'histoire de la psychologie et de la psychanalyse en France et chercheur au Césame (Paris-V, Inserm, CNRS). Elle est membre fondateur du Groupe d'études pluridisciplinaires d'histoire de la psychologie (GEPHP) et membre de l'Association internationale d'histoire de la psychanalyse et de la Société française pour l'histoire des sciences de l'homme (SFHSH).

Régine PLAS

Régine Plas est professeur d’histoire de la psychologie à l’université René Descartes (Paris-V) et a publié Naissance d’une science humaine : la psychologie. Les psychologues et le « merveilleux psychique », Presses Universitaires de Rennes, 2000.

Table des matières

Introduction - I / Les origines de la psychologie française : philosophie et médecine - La tradition philosophique des XIIVe et XIIVe siècles - Le rationalisme - Empirisme et sensualisme - Psychologie et science de l'homme : les idéologues - La psychologie comme propédeutique à la philosophie : le spiritualisme éclectique - Maine de Biran : l’effort immanent - Le spiritualisme éclectique - L’enseignement de la philosophie en France au XIXe siècle et le positivisme - Du physique au moral : médecins et aliénistes - Médecine, psychologie et cerveau - L’aliénisme et les aliénistes - Des causes morales à la dégénérescence. La quête d’une psychologie morbide - Du moral au physique. Magnétiseurs et magnétiseurs psychologues - Puységur et les cures magnétiques - Le courant psychologique du magnétisme : Alexandre Bertrand - Du magnétisme animal à l ‘hypnotisme. Inconscient psychologique ou physiologique ? - II / Inscriptions académiques, institutionnelles et culturelles - Les modèles étrangers - Le modèle anglais : associationnisme, évolutionnisme et psychologie positive - Une pierre d’attente : le modèle allemand - Un premier modèles français : Taine - Taine et l’histoire comme problème de psychologie - De l’intelligence, une « psychologie générale » - La psychologie appliquée à l’histoire : une première psychologie des foules - Institutionnalisation : revues, chaires, laboratoires, congrès - La fondation de La Revue philosophique - Une société, un enseignement, une chaire - Des congrès internationaux - Des laboratoires - Des revues spécialisées - Tarde et Janet au Collège de France. Une nouvelle Société - Une institutionnalisation limitée - Cultures psychologiques : le rêve - Le problème du rêve au début du XIXe siècle. Journaux nocturnes, auto-observations et auto-expériences - Alfred Maury et ses continuateurs - De la science des rêves du XIXe siècle à la psychanalyse - Cultures psychologiques : psychiatrie, psychologie et littérarure - Romans psychiatriques, magnétiques et hypnotiques - Hystérie et littérature - Le psychologue personnage de fiction - Le psychologue homme de lettres -III/ Une singularité française : le modèle pathologique en psychologie - Psychologie pathologique et évolutionnisme : Ribot et le combat pour une nouvelle psychologie - La méthode pathologique au fondement de la psychologie expérimentale - La psychologie des sentiments - La scène hystérique et les années hypnotiques - La grande hystérie et le grand hypnotisme selon Charcot - Charcot neurologue ou psychologue ? - L’école de Nancy : Liébeault et Bernheim - Expériences, contre-expériences, suggestions criminelles : Bernheim et Delbœuf - La suggestion : une définition ou une formule ? - Psychothérapies - Dédoublement de la personnalités et psychimes extraodinaires - Des personnalités doubles et multiples - Sujets célèbres - Le psychologue français incarné : Pierre Janet - Genèse d’une psychologie : L’automatisme psychologique - Hystérie et psychasthénie - Pierre Janet, thérapeute : analyse et synthèse psychologiques - Pierre Janet , psychologue clinicien ? - IV / L'émergence d'autres modèles à la fin du siècle - Imitation, peurs sociales et psychologie des foules - Imitation, hypnose et lien social - Peurs sociales et psychologie des foules - Le Bon et la psychologie des foules - Tarde et le projet d'une psychologie sociale - Tarde, Durkheim et les durkheimiens - Psychologie sociale et interpsychologie - Réception des œuvres de Tarde et Le Bon - Alfred Binet et la psychologie individuelle - Premières expériences à la Salpêtrière et à la Sorbonne - La psychologie individuelle - La psychologie à l’école primaire et ailleurs - Postérité d’un test et d’une œuvre - La psychologie philosophique continuée : Bergson et le bergsonisme -Psychologie spiritualiste et psychologie physiologique dans les cours de Bergson (1887-1893) - Une critique de la psychologie scientifique au nom de la durée - Une critique de Ribot. Souvenir pur et habitude. Mémoire et perception - Un inconscient psychologique. Spiritualisme et pragmatisme. Psychologie et philosophie - Des états mentaux gratuits - Retentissements du bergsonisme - Le contexte international en psychologie. Nouvelles théories - La réception de la psychanalyse par les psychologues français avant 1914 - La psychologie aux États-Unis. De James à Watson - La psychologie de la forme ou la Gestalttheorie -V / La psychologie française et ses applications après guerre - L'homme au travail et la critique du taylorisme : Jean-Maurice Lahy - Une sélection juste et rationnelle - La critique du système Taylor - L'orientation professionnelle et la théorie des aptitudes : un combat progressiste - L'École unique - L'Institut national d'orientation professionnelle - De l'enfant pervers au délinquant juvénile : Georges Heuyer et la neuropsychiatrie infantile - Ernest Dupré : le pervers instinctif - Georges Heuyer : naissance de la neuropsychiatrie infantile - Débats autour de la notion de constitution - La psychologie - VI / Psychologies et psychologues dans l'entre-deux-guerres - Pérennité et mise en question du modèle pathologique - Janet et la psychologie de la conduite comme alternative à la psychanalyse - Georges Dumas, disciple fidèle de Ribot - Charles Blondel, la conscience morbide et la psychologie collective - De nouvelles version de la psychologie scientifique : Henri Piéron et Paul Guillaume - Henri Piéron , un infatigable artisan au service de la psychologie scientifique - Paul Guillaume, une psychophilosophie scientifque - Entre Genève et Paris, l'âge d'or de la psychologie de l'enfant - L'institut Jean-Jacques-Rousseau : de l'éducation à la psychologie de l'enfant - Jean Piaget : de la psychologie de l'enfant à l'épistémologie génétique - Henri Wallon : l'enfant, l'être social -VII / Psychologie, sciences humaines et vulgarisation. Débats et frontières - La psychologie et la sociologie : qu'attendent les sociologues des psychologues ? - Psychologie et histoire - Le tome VII de L'Encyclopéide française : une synthèse subjective du savoir sur l'homme - Ignace Meyerson, au carrefour des sciences humaines - Introduction de la psychanalyse en France : débats et controverses - Un pamphlet contre la psychanalyse - Le mouvement de l'évolution psychiatrique et la psychanalyse - La psychanalyse au jugement des philosophes - Politzer, la psychologie concrète et la critique marxiste de la psychologie - Un « demi-fou » gavé de psychanalyse - Un livre unique dans l'histoire de la psychologie : Critique et fondement de la psychologie - Destin posthume - La vulgarisation de la psychologie - Édouard Toulouse : un « biocrate respectable » - Je sais Tout - Le pelmanisme, une psychologie à l'usage des timides, des anxieux et des managers -VIII / La psychologie une et plurielle : un mythe fédérateur et nécessaire ? - Psychologie, phénoménologie et sciences humaines - La psychologie philosophique et l'essor de la phénoménologie entre les deux guerres - La psychologie phénoménologique chez Sartre - Sciences humaines, psychologie et philosophie chez Merleau-Ponty - L'unité de la psychologie : un modèle intégratif autour de la psychologie clinique - Daniel Lagache et les débuts de la psychologie clinique - Un programme conquérant - La professionnalisation et la création de la licence : un ou des métiers psychologiques ? - Un projet opportun mais problématique - Le Bulletin de psychologie ou la voix des étudiants : des métiers, un statut, des débouchés ! - Des liens nouveaux entre l'Université et l'entreprise : la psychosociologie - Premiers conflits corporatistes, « zones interdites » - L'affaire Clark-Williams - « Zones interdites » - IX / Après la Seconde Guerre mondiale : heurs et malheurs de la psychologie - La guerre froide au coeur de la psychologie - La croisade des antitests - La Raison et ses errances - La peste qui vient d' Amérique - La psychologie sous le feu des critiques : Georges Canguilhem, Michel Foucault et Jacques Lacan - Georges Canguilhem, critique de la psychologie - Michel Foucault : de la psychologie critique à l'histoire critique - Jacques Lacan et la psychologie : l'anathème - La recherche en psychologie au CNRS et les débuts de la psychologie cognitive - Où mettre la psychologie au CNRS ? - De la psychologie expérimentale à la psychologie cognitive - L'héritage et les filiations de Daniel Lagache. La psychologie et les psychologues cliniciens dans l'avant et l'après-68 - JulietteFavez-Boutonier et la psychologie clinique - Le Mai 68 des « psys » - Qui est psychologue ? La loi le dit - Épilogue - Chronologie - Repères bibliographique - Index des noms.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites