Histoire de la philosophie

Christian RUBY

Comment s’orienter dans l’histoire de la philosophie ? Qui dit quoi ? Quelles catégories organisent les discours ? De quelle manière la philosophie a-t-elle conquis son autonomie par rapport aux pouvoirs politiques et religieux ? De quelles institutions dispose-t-elle ? Quel écho donne-t-elle des activités sociales ?
Cet ouvrage permet de s’orienter au sein de l’histoire de la philosophie ; il présente les principaux philosophes comme les systèmes majeurs soumis à discussion, de l’Antiquité à nos jours.
À ce panorama, l’auteur associe une réflexion sur la philosophie européenne (occidentale), montrant comment elle se rapporte à d’autres philosophies (issues de Chine, d’Inde, des pays d’islam) et s’en distingue : quels axes elle privilégie (l’être, le principe, la causalité, la vérité), comment la traduction des textes en provenance d’autres cultures lui est indispensable et pourquoi l’Europe ne peut plus, de nos jours, résumer toute la philosophie.

Version papier : 10 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°95
Parution : octobre 2018
ISBN : 9782348040702
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348041655

Christian RUBY

Christian Ruby, philosophe, enseignant, est membre de l’ADHC (Association pour le développement de l’histoire culturelle), de l’ATEP (Association tunisienne d’esthétique et de poiétique), du collectif Entre-Deux (art public) ainsi que de l’Observatoire de la liberté de création. Il est l’auteur, dans la même collection, de Introduction à la philosophie politique (1996), mais aussi de Abécédaire des arts et de la culture et de Devenir spectateur ? Invention et mutation du public culturel (Éditions de L’Attribut, 2015 et 2017).

Table des matières

Introduction : Être son temps au mieux - Portrait de Socrate en philosophe - I / L’unité du monde : Des Grecs à la fin du Moyen Âge - Le monde ptolémaïque : clos et orienté par la vertu de l’unité - La théoria et le logos - Du ciel des Idées à la métaphysique - La cité et le lien social - L’inquiétude de soi - La subjectivité chrétienne - La cité de Dieu - Des querelles byzantines ? - Des failles dans l’unité du monde ? - Les écoles philosophiques : Académie, Lycée, Jardin - II / Le désenchantement du monde : Renaissance XVIIe siècle - La mélancolie : humanistes et spirituels - La théocratie en question - L’ellipse, le cercle et l’infini - La vérité et la raison - La foi et l’infini - L’homme est un loup pour l’homme - Une nouvelle unité ? - Le libre examen - Cyniques, sceptiques, stoïciens - III / L’homme et son acte : XVIIIe siècle - La Critique : rupture avec la métaphysique - Le « réveil du sommeil dogmatique » - Le criticisme et la question de la synthèse - La liberté substituée au Bien - Le beau, le sublime, le droit - Le citoyen et le lien social - Au seuil de la Révolution française - De l’Église à l’espace public - IV / L’homme fait-il l’histoire ? XIXe siècle - L’éducation du citoyen - La philosophie de l’histoire - L’émancipation de l’humanité - Le XIXe siècle religieux - L’esprit positif - Le marxisme - Histoire ou généalogie ? - Le réveil de la nation - Le dilemme du siècle - De l’ascèse à la formation philosophique - V / Turbulences autour de l’individu : XXe siècle - La vie, la liberté et la conscience individuelles - Les phénoménologies et la liberté - L’épistémologie et l’histoire des sciences - La « théorie critique » - L’existentialisme et l’individu - Le structuralisme contre l’individu - Les effets du totalitarisme et de l’individualisme - Un nouveau retour à Kant ? - Une philosophie docile ? - Conclusion : Philosopher vingt-cinq siècles plus tard ? - La sourde inquiétude des valeurs - Les sciences dans une nouvelle alliance - Les arts modèles - Une histoire inachevable - Tableau synoptique des échos - Bibliographie - Index.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites