Nadia MOHIA

Nadia Mohia, après une thèse de doctorat en psychanalyse et psychopathologie soutenue à l’université Paris-VII, s’est orientée vers l’ethno-anthropologie. Ses recherches, dont témoignent plusieurs publications, sont nourries à la fois par sa formation de clinicienne et ses diverses expériences sur le terrain : dans sa Kabylie natale, en Guyane française (avec les Indiens Emérillon et Wayãpi de Camopi) et au Canada, dans l’Ontario (avec les Ojibwa de la réserve de Saugeen).

Bibliographie :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites