Disparition de Philippe Hugon

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Philippe Hugon, auteur, dans la collection Repères, de L'économie de l'Afrique, ouvrage de référence paru la première fois en 1993.

Auteur d'une quinzaine d'essais sur l'économie du développement et de l'Afrique, Philippe Hugon a commencé sa carrière en enseignant l'économie au Cameroun (1963-1965) puis à Madagascar (1969-1974) avant de rejoindre l'université Paris-Nanterre. Consultant pour de nombreux organismes d'aide au développement et fondateur du Centre de recherche en économie du développement (Cered - Université Paris-Nanterre), il a également été directeur de recherche à l'Iris, en charge de l'Afrique.

Philippe Hugon était un chercheur reconnu et apprécié dans les domaines du développement, de l'Afrique et de l'économie politique internationale. Il appartenait à cette génération humaniste qui a voulu contribuer à l'amélioration des conditions d'existence des peuples du tiers monde. Comme les meilleurs spécialistes du développement, ceux qui se confrontent à la réalité du terrain, il était, à l'instar de l'un de ses inspirateurs, A.O. Hirschmann, convaincu de la nécessité d'une économie ouverte aux autres sciences sociales, en particulier à l'histoire.

Nous avions sorti en 2013 la septième édition de L'économie de l'Afrique. Comme l'avait écrit le magazine Sciences humaines : « Ce petit livre réussit un tour de force : concilier les regards économique et sociologique, l'histoire et les structures, le long terme et la conjoncture actuelle. Un grand livre dans un petit format. » 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites