Sociologie de la consommation

Nicolas HERPIN

Dans l’analyse de la consommation, les sociologues s’intéressent plus aux styles de vie des ménages qu’au montant de leurs dépenses, plus à l’usage des biens commercialisés qu’à leur mise en concurrence sur les marchés, moins à la rationalité des arbitrages qu’aux obligations sociales, moins aux mouvements des prix qu’aux aspirations et aux déceptions des consommateurs. La consommation dépend du revenu, mais en partie seulement.
Ce livre compare les pratiques de consommation telles qu’elles sont décrites dans les monographies classiques sur la culture de classe. Il se concentre également sur la consommation de masse et sur le débat que son interprétation a suscité entre les sociologues néomarxistes européens. Enfin, l’interdépendance des consommateurs conduit l’auteur à s’intéresser aux biens conviviaux et à l’évolution des valeurs collectives relatives à la consommation. L’ordre social dépend moins de la quantité de produits accessibles que des usages collectifs et des modes de vie auxquels donnent naissance les nouveaux biens et les nouveaux services de la consommation de masse.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°319
Parution : août 2018
ISBN : 9782348037597
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Nicolas HERPIN

Nicolas Herpin, sociologue, a enseigné à Sciences Po et a fait des recherches au CNRS et à l'INSEE. Il est notamment l'auteur de Les Pouvoirs des grands ("Repères", 2006), de Consommation et modes de vies en France avec Daniel Verger ("Grands Repères/Manuels, 2008) et La Sociologie américaine. Controverses et innovations (avec Nicolas Jonas, "Grands Repères/Guides", 2011.

Table des matières

Introduction
I / Comportement budgétaire des foyers à bas revenu

Seuil de pauvreté et besoins de l'organisme
Structure des dépenses et altruisme famililal
Gratuité des loisirs et voisinage communautaire
Conclusion
II / Les styles de vie dans les milieux aisés
La consommation ostentatoire
L'attrait exercé par les biens \"mode\" - Faire montre de sa puissance pécuniaires - Une approche critiquée pour sa démarche \"fonctionnliste\"
La \"maison\" bourgeoise et autres styles de vie
L'ascétisme des entrepreneurs protestants - Des héritiers infidèles
La légétimité culturelle
La diversité de l'offre dans l'habillement de luxe - Renouvelllement de la classe dominante et dynamique de la demande de luxe - La \"bonne volonté culturelle\" de la classe moyenne
Conclusion
III / Standing social et consommation de masse
L'émulation par la consommation dans les petites localités
L'acculturation des immigrés par les produits de la société d'accueil
La crise de la famille conjugale et l'échange des cadeaux dans la parenté
Conclusion
IV / Du pouvoir médiatique au rôle de l'Etat : les consommateurs \"manipulés\" ?
L'inconscient des consommateurs et la culture de masse
La diffusion \"de haut en bas\" : les critiques
La publicité n'est pas consensuelle - La polysémie du message médiatique - L'autorité à distance des industries culturelles
Information et organisation du marché
L'information en provenance des consommateurs - Portée et limites de l'organisation de l'échange marchand - La politisation des consommateurs - La loi du marché, ou l'Etat comme acteur intégrateur - La décommercialisation de la consommation selon les pays
Conclusion
V / Actions coordonnées et biens conviviaux
L'abmbiance festive du voyage touristique
Le regard touristique - Réussite et échec du tourisme \"grégaire\"
L'interdépendance des consommateurs qui font la mode
L'urbanisation des sous-cultures
Le voisinage : la composition sociale observée et celle souhaitée - L'appartenance urbaine comme action culturelle
Conclusion
VI / Générations de produits, générations de consommateurs
Le piège de l'accoutumance
La déception du consommateur
Les valeurs \"postmatérialistes\"
Conclusion
VII / Dynamique de la consommation et de l'emploi du temps
Repères bibliographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites