Sociologie de l'argent

Damien de BLIC, Jeanne LAZARUS

L’argent est présent dans toutes les sphères de la vie moderne. Il est nécessaire pour vivre, mais quelle vie propose-t-il ? La monétarisation de la vie quotidienne est-elle source d’aliénation ou de libération ? Pourquoi l’argent fait-il l’objet de condamnations morales récurrentes ? Que nous apprend-il sur les valeurs d’une société ? Les comportements face à l’argent diffèrent-ils selon les groupes sociaux ? Comment circule-t-il au sein de la famille ? Le crédit est-il désormais socialement accepté en France ? Cet ouvrage propose une approche sociologique de l’argent : il rend compte aussi bien de la centralité des échanges monétaires dans les formes modernes du lien social que de l’extrême diversité de ses pratiques. L’argent y apparaît comme une formidable clé pour circuler dans les coulisses les moins visitées du monde social.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°473
Parution : janvier 2007
ISBN : 9782707148773
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Damien de BLIC

Damien de Blic est sociologue, membre du Groupe de sociologie politique et morale (GSPM, CNRS-EHESS). Il est l’auteur d’une thèse consacrée aux mobilisations autour des scandales financiers. Ses travaux portent notamment sur l’histoire sociale des rapports culturels et moraux à l’argent.

Jeanne LAZARUS

Jeanne Lazarus, agrégée de sciences économiques et sociales, monitrice à l’université Paris-VII, termine une thèse de sociologie au GSPM sur la bancarisation et ses effets sur les pratiques économiques quotidiennes.

Extraits presse

« L'argent imprégne nos vies beaucoup plus que le sexe, puisqu'on ne peut rester une demi-journée sans acheter quelque chose. Si d'austères traités analysent les mécanismes monétaires, il importait que la sociologie traque dérrière tout ceci l'adhésion (ou le rejet) à des croyances et des valeurs. Le petit livre de deux sociologues et spécialistes des questions financières, Damien de Blic et Jeanne Lazarus éclaire l'envers du décor. »
LE QUOTIDIEN DU MEDECIN

« Il (le livre) nous présente, de façon claire et synthétique, les différentes hypothèses élaborées par les sociologues pour expliquer le rôle que l'argent tient dans nos vies. [...] Loin des discours moralisateurs sur "l'argent qui pourrit" mais également loin des prétendus réalistes qui ne voient dans l'argent que l'instrument neutre des échanges économiques, ce livre nous invite à une approche lucide de notre relation avec l'argent. Elle ne se réduit jamais à un déterminisme simple mais reflète et révèle toute la complexité de la vie sociale où nous sommes plongés. »
LES ECHOS

« Les élèves de classes de terminales et les étudiants de première année trouveront ici un honnête survol des principaux observateurs de l'argent. Non pas la monnaie bien connue des économistes, mais l'argent dans ce qu'il charrie de fonctions symboliques. De Marx à Jean-Michel Servet, en passant par Simiand et Simmiel, depuis des analyses du Credoc jusqu'aux statistiques de surendettement en France, et l'usage des chéquiers et des cartes de crédit, les principaux aspects de la fonction sociale de l'argent sont passés rapidement en revue. »
PROJET

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I / La condamnation morale de l'argent - Mammon, l'avare et l'usurier : trois figures de l'argent - La guerre des dieux - Insatiable cupidité - Impensable prêt d'argent - Difficile légitimation de l'argent - Légitimations libérales et résistances antichrématistes - Une bourgeoisie contrariée -II / L'argent, une institution sociale - Limites de l'approche neutraliste de l'argent - Économistes contre sociologues ? - Intérêt heuristique des crises monétaires : le cas de l'Argentine - L'argent, question de confiance - Réseaux monétaires et confiance systémique - Les sources politiques de la confiance - De la souveraineté monétaire à la monnaie souveraine - III / L'argent dans les sociétés modernes : pertes et profits - L'argent : une institution fondamentale de la modernité - Le retour de l'antichrématisitique - Marx et la dénonciation du mammonnisme - Simmel et les pathologies montétaires - La libération par l'argent - L'argent : source d'oppression ? - Une liberté sans objet - IV - Crédit et financiarisation - La France, un pays bancarisé - La bancarisation des ménages - La dématérialisation de l'argent - Le crédit - Le crédit revolving et les cartes de crédit - Les compétences nécessaires à la maîtrise de l'argent contemporain - L'argent invisible - L'exclusion et la superinclusion bancaires - V / L'argent, le domestique et l'intime - L'odeur de l'argent - Le marquage de l'argent - Les enjeux monétaires des familles contemporaines - L'argent euphémisé des aides familiales - Minimiser l'argent de l'héritage - L'argent du couple - Le breadwinner - Le travail des femmes - VI / Argent des riches, argent des pauvres - La richesse, la pauvreté et l'argent - Pauvreté absolue et relative - Définir un seuil de richesse ? - L'euphémisation de l'argent dans la richesse - Les frontières symboliques - La dynamique du capital symbolique - Les modes de dépense - Mode de dépense et classes sociales - Les pauvres paient plus - L'éthique de la dépense - Conclusion - Repères bibliographiques.

Droits étrangers

SOCIOLOGY OF MONEY




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com