Macroéconomie financière

Michel AGLIETTA

Le capitalisme va de bulle en bulle. Son évolution est scandée par les crises financières. Il est devenu pleinement mondial. La finance est le fluide qui relie les types divers de capitalisme en une seule économie mondiale. Elle entretient une croissance puissante mais elle propage les crises. Ce livre explique cette dualité.
La première partie traite des transformations de la finance depuis un quart de siècle. Elle les décrit systématiquement et montre comment leur combinaison dans un système d'interdépendances dynamiques produit des cycles financiers.
La seconde partie traite des crises financières du capitalisme mondial. À partir d’une observation des faits stylisés qui se répètent dans les crises, une logique générale est dégagée, celle du risque de système.
Un renforcement de l’arsenal réglementaire est indispensable, tant sur les banques que sur les gestionnaires de l’épargne. Mais, surtout, la stabilité de la finance contemporaine est entre les mains des banques centrales. Elles sont conduites à jouer pleinement leur rôle de prêteur en dernier ressort. Au-delà, c’est la politique monétaire qui doit être élargie pour englober l’objectif de stabilité financière.

Version papier : 16,30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Grands Repères Manuels n°MRP
Parution : mars 2008
ISBN : 9782707154279
Nb de pages : 256
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Michel AGLIETTA

Michel Aglietta, ancien administrateur de l'INSEE, est professeur émérite de sciences économiques à l'université de Paris-X-Nanterre, conseiller scientifique au CEPII. et membre de l'Institut universitaire de France. Ses travaux portent principalement sur la théorie monétaire internationale.C'est un économiste internationalement reconnu.

Extraits presse

« Il y a des livres dont il faut lire les éditions successives car l'analyse s'y enrichit à chaque fois. C'est le cas avec cette nouvelle mouture du livre de Michel Aglietta. Il offre sûrement la meilleure introduction à la finance contemporaine. À la fois présentation de ses mécanismes, analyse de son instabilité et de ses effets déstabilisants sur les économies, mise en avant de quelques propositions de régulation et livre engagé contre les "brochettes de ministres et de hauts fonctionnaires, forts contents de la manière dont ils ont démantelé les réglementations qui avaient reconstruit la finance après le naufrage des années 30". La crise des subprime et autres évolutions récentes de la finance permettent de nouveaux développements absents des anciennes éditions. À signaler pour le non-spécialiste quelques petites parties plus technique ici ou là. Et pour nos dirigeants politiques, si pauvres en propositions de régulation de la finance, y compris à gauche: un livre à lire de toute urgence ! »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

PRESSE

 

Table des matières

Introduction / Le terrain fertile des innovations financières - A/ Finance et croissance - Les ménages : liberté financière et accumulation patrimoniale - Démographie, épargne et croissance - Incidences financières de l'accumulation patrimoniale : lame de fond et instabilité de surface - L'accumulation patrimoniale des ménages et le financement de la croissance - Les entreprises : investissement, gouvernance et innovation - Innovation et productivité - Gouvernance des entreprises et formes de contrôle - Innovation et capital risque - Le rôle du marché boursier dans l'innovation et la gouvernance - II / Marchés financiers : rationalité et instabilité - L’efficience en question - Dynamique des prix dans les marchés efficients - Efficience et valeur fondamentale - Évaluation des actions : détermination ou indétermination de la valeur fondamentale ? - Une conception élargie de la rationalité - La volatilité des cours boursiers et l'interdépendance des marchés - La liquidité des marchés - Diversité des opérateurs - Contagion et instabilité des marchés - La gestion d’actifs : marchés dérivés et investisseurs institutionnels - La gestion du risque et les marchés dérivés - L'essor des marchés dérivés - La gestion d'actifs par les investisseurs institutionnels - Incidences de la gestion déléguée sur les marchés financiers - Les nouveaux acteurs acteurs de marché : hedge funds et private equity - Performances apparentes et risques cachés - III / Les banques : gestion de l’incertitude et service de la monnaie - Les banques sont-elles indispensables ? - Fourniture de liquidité : la franchise bancaire - Les banques et la fonction d'information - Les banques et le risque de crédit - Les banques et le financement des entreprises - Les banques à l’épreuve de la libéralisation financière - La rentabilité des banques - Les banques et le transfert du risque de crédit - Taille des marchés et utilisateurs des transferts de risque de crédit - Transfert de risque par les banques et instabilité des marchés - IV / Le retour des cycles financiers - Structures financières et régimes du crédit - Hausse tendancielle des taux nominaux (1896-1913 et 1945-1980) - Baisse tendancielle des taux nominaux - La finance et la régulation de l'équilibre épargne investissement - Systèmes financiers à structures administrées - Systèmes financiers à structures libéralisées - Dynamiques cycliques en finance libéralisée : les incidences des fluctuations du prix des actifs - Dynamique spéculative et endettement - Fragilité financière et ajustement récessif dans les marchés boursiers - Boom spéculatif et fragilité financières dans les marchés immobiliers - Cycle de l'investissement et accumulation du capital en longue période - Dynamiques cycliques en finance libéralisée : les incidences des contraintes bancaires - L'influence des ajustements bancaires sur l'ofrfre de crédit à l'économie - B - Crises financières et régulations monétaires - V / Les crises de la globalisation financière - Les crises financières dans les pays développés - Les crises sur les marchés d’actions - Les crises sur les marchés de dettes - Le rôle critique des banques dans l’instabilité financière - La fragilité des banques dans la transition à la finance de marchés - Crises bancaires au Japon et en France - Le miracle américain devant la montée des tensions financières - Un cycle financier atypique - Les crises financières dans les pays émergents - De la crise de la dette à l’ajustement structurel : l’origine de la libéralisation financière dans les pays émergents - La crise mexicaine de 1994-1995 - La crise asiatique de 1997 - La crise russe et l’ébranlement financier au cœur (août-octobre 1998) - La crise argentine (octobre-décembre 2002) -Les pays émergents : de la position de débiteurs à cellede créanciers -VI / Le risque de système et les moyens de le prévenir - Risque de système et crises financières - La définition du risque de système - Les sources du risque de système - La prévention du risque de système - La diversité des structures financières au regard du risque de système - Le dispositif prudentiel en chantier - Les principes du contrôle prudentiel - La régulation prudentielle mise à mal par la titrisation - Quelle amélioration de la régulation ? - La gestion de crise : les multiples visages du prêteur en dernier ressort - L’art du prêteur en dernier ressort selon Bagehot - La place du prêteur en dernier ressort dans la finance contemporaine - Le prêteur en dernier ressort en Europe - Le problème du prêteur en dernier ressort international -VII / La politique monétaire - Monnaie exogène : le régime de la règle quantitative ou monétarisme - Fondements théoriques de la politique monétariste - L’ancrage monétaire : une quête du Graal par la Bundesbank - La quantité de monnaie : cible opératoire de la Bundesbank -La politique monétaire aux prisesavec l’instabilité financière - Doctrine Greenspanne versus monétarisme - Règles versus discrétion - Optimisation versus gestion du risque - Quantité de monnaie versus taux d'intérêt réel - Mandat unique versus mandat dual - Monnaie endogène : l'ancrage sur le taux neutre - Du taux d’intérêt neutre au ciblage de l’inflation - Une politique monétaire fondée sur le cibablage de l’inflation -La règle de Taylor -Les défauts d'une règle de Taylor - La détermination du taux court dans le ciblage de l'inflation - Indicateurs de déséquilbires financiers pour la politique monétaire - Prise en compte de la fragilité financière dans le ciblage de l'inflation : le degré de dissonance - Politique monétaire opitmale à deux niveaux hiérarchiques - La politique monétaire devant le risque de déflation - Incidences du plancher de taux nominal - Leçons pour la politique monétaire - Une politique monétaire pragmatique dans l'ère Greenspan : la prise en compte du changement structurel et le risk management - Conclusion / Pour une conception stratégique de la régulation monétaire - Repères bibliographiques.

Droits étrangers

FINANCIAL MACROECONOMICS




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com