Les mutations de la société française
Les grandes questions économiques et sociales II

Robert CASTEL, Louis CHAUVEL, Dominique MERLLIÉ, Thomas PIKETTY, Erik NEVEU

Ce livre est le deuxième d’une série de trois volumes qui ont pour ambition de couvrir les principales questions économiques et sociales contemporaines, à l’échelle nationale, européenne et mondiale. Leur particularité est d’avoir été conçus et écrits par des spécialistes de ces questions – universitaires et chercheurs reconnus – pour des lycéens et des étudiants de premier cycle. Les textes ici réunis se distinguent par trois qualités majeures : il s’agit à chaque fois de synthèses de l’état des connaissances scientifiques ; leur clarté et leur lisibilité les rendent accessibles sans compromettre leur rigueur ; leur problématisation donne du sens aux questions traitées et suscite l’intérêt du lecteur.
Afin de mieux répondre encore aux interrogations sur le monde et notre société, en particulier celles qui se rapportent aux multiples crises auxquelles nous sommes confrontés, l’ouvrage a été actualisé et remanié.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°489
Parution : avril 2013
ISBN : 9782707175762
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Robert CASTEL

Robert Castel (1933-2013) était sociologue, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales. Son livre, Les Métamorphoses de la question sociale (Fayard, 1995) l'a imposé comme l'une des figures incontournables de la sociologie française.

Louis CHAUVEL

Louis Chauvel est sociologue, professeur des Universités à l’IEP de Paris, chercheur à l’Observatoire sociologique du changement et à l’OFCE, et membre de l’Institut universitaire de France.

Dominique MERLLIÉ

Dominique Merllié a enseigné la sociologie à l'université Paris-VIII, il est chercheur au Centre de sociologie européenne (EHESS et CNRS).

Thomas PIKETTY

Thomas Piketty, économiste, ancien élève de l'École normale supérieure, est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris. Il est l'auteur de Le Capital au XXe siècle (Le Seuil, 2013).

Erik NEVEU

Erik Neveu est professeur de science politique à Rennes et membre de l'équipe CNRS du CRAPE. Il a aussi publié dans cette collection Sociologie du journalisme (2013, 4eédition) et Introduction aux Cultural Studies (avec Armand Mattelart, 2008, 2eédition).

Extraits presse

« Si vous étiez un peu distrait en cours de sciences économiques et sociales et que vous avez des regrets, ces trois petits volumes (Les grandes questions économiques et sociales: Croissance, emploi et développement, Les mutations de la société française et Les enjeux de la mondialisation) sont pour vous. Dans ce manuel de poche, les thèmes du programme de SES de terminale constitue chacun des chapitres. Mais vos professeurs sont ici des spécialistes reconnus qui s'efforcent, en quelques pages, de présenter les principales problématiques de leur champs, dans un langage accessible et en intégrant les développements les plus récents. [...] Des profs de rêve... »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

 

Table des matières

Introduction
I / La mobilité sociale, par Dominique Merllié
Les enquêtes et les résultats
La mobilité intergénérationnelle des hommes - La mobilité des femmes et le « choix du conjoint » - L'évolution récente de la mobilité sociale en France
Les facteurs de la mobilité sociale
Le rôle de l'école - Acteurs et structures
Les effets de la mobilité sociale
Mobilité et ordre social - Mobilité et comportements sociaux
II / La dynamique de la stratification sociale, par Louis Chauvel
La diversité des approches
Hiérarchisation versus différenciation : entre inégalité et distinction - Approches discontinues versus continues : entre oppositions qualitatives et inégalités quantitatives
Les constats empiriques de la dynamique sociale
L'expansion du salariat et la tertiarisation - La « moyennisation » et l'« aspiration vers le haut » - La « moyennisation » selon les revenus
L'origine des inégalités
Les explication individualistes : productivité marginale ou avantages cumulatifs ? - Les explications collectives : l'inégalité au centre du processus de civilisation
Théoriser les grandes tendances
L'hypothèse de Tocqueville : le déclin des inégalités de conditions - Définir les classes sociales et évaluer leur devenir - Le déclin des classes sociales ?
Un avenir ouvert : la spirale des classes sociales
III / Les inégalités économiques sur longue période, par Thomas Piketty
L'inégalité capital/travail
Les inégalités dans le long terme : la fin des rentiers - L'explication : les chocs de guerre et l'impôt progressif - Un retour aux inégalités du XIXe siècle est-il possible ?
Les inégalités face au travail
La permanence des inégalités de salaires - Égalité et équité : le cas de l'école - Égalité des chances et égalité des conditions de vie
IV / Conflits sociaux et action collective, par Érik Neveu
Le conflit social : une réalité difficile à penser
Le conflit, simple impression des inégalités sociales ?
Changement social et institutionnalisation des conflits : l'ancien et le nouveau
Mouvements sociaux et démocratie
V / La cohésion sociale, par Robert Castel
Une société de semblables
L'émergence de la problématique moderne de la cohésion sociale
L'entrée en scène de l'État
Les trois axes des politiques sociales - L'intégration par l'École républicaine
La cohésion sociale dans la société salariale
L'invention de la propritété sociale - Une protection sociale limitée - Le \"partage des bénéfices\"
La cohésion sociale comme synthèse de l'ordre et du progrès
Les résistances sociales face au marché « autorégulé » -Les autres vecteurs d'intégration - La société salariale, synthèse de l'ordre et du progrès ?
Le déclin des institutions ?
L'effritement de la cohésion sociale - Quand l'entreprise sape la cohésion sociale... - La crise des institutions - L'affaiblissement des États-nations
Cohésions sociale ou loi du maché : un choix de société
De l'État social à l'État sécuritaire ? - Agir à l'échelon local ? - Le tiers-secteur, une solution périphérique - Une crise des protections sociales - L'érosion des régulations de la société salariale - Reconstruire la solidarité à l'échelle européenne
Conclusion : faire de la cohésion sociale une valeur de référence.

Droits étrangers

Changes in the French Society




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com