La gestion environnementale - Jacques RICHARD, Emmanuelle PLOT

La gestion environnementale

Jacques RICHARD, Emmanuelle PLOT

Ce livre pose les fondements d’une nouvelle conception de l’enseignement et de la pratique de la gestion soucieuse du respect de l’homme et de la nature dans le cadre d’une acception forte du développement durable.
Il présente les différentes fonctions de l’entreprise selon ce prisme (stratégie, marketing, achats, production, comptabilité et finance). À partir d’exemples concrets, il montre que, pour réaliser une véritable responsabilité sociale des firmes, il faut revoir les concepts d’entreprise et de profit, mettre fin à la prééminence de la finance et des IFRS (normes internationales d’information financière). Cette refonte de l’entreprise se fera avec une nouvelle gouvernance démocratique, cogestionnaire, environnementale.
Proposant une approche à la fois pédagogique et pratique, cet ouvrage pourra servir aux praticiens de la gestion soucieux de responsabilité sociale et environnementale. Il a aussi pour ambition de contribuer à une réforme profonde de l’enseignement de la gestion.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°632
Parution : février 2014
ISBN : 9782707175496
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Jacques RICHARD

Jacques Richard est professeur émérite à l’université Paris-Dauphine, expert-comptable associé au cabinet Secafi-Alpha et membre de l’Autorité des normes comptables.

Emmanuelle PLOT

Emmanuelle Plot est professeur agrégée en économie et gestion au CNAM et docteur en sciences de gestion.

Table des matières

Introduction
I / Les différentes idéologies de la gestion environnementale : un essai de typologie
La première conception : le circuit isolé
La deuxième conception : les trois circuits imbriqués
Les enjeux des trois circuits imbriqués : la conservation séparée des trois capitaux - L’écologie profonde et l’économie écologiste
La troisième conception : les trois circuits sécants
La conception économique des trois cercles sécants - La conception managériale des trois cercles sécants
Conclusion sur les philosophies de la gestion environnementale
II / Comptabilité et gestion environnementale
La comptabilité selon la gestion capitaliste financière pure
Le concept de rentabilité comptable selon le capitalisme financier
La comptabilité financière « responsable » : l’école de l’éco-efficience
Le contexte - L’efficience environnementale - L’éco-efficience
La comptabilité financière « responsable » : l’école de la triple ligne finale
La comptabilité selon l’école de la gestion circulaire
La comptabilité selon l’école de la gestion circulaire quantitative : les éco-bilans - La comptabilité selon l’école de la gestion circulaire « monétariste » : le modèle CARE - Modèle CARE versus internalisation des externalités
Conclusion sur les modèles comptables environnementaux en compétition
III / Finance et gestion environnementale
Finance et comptabilité traditionnelle : les différences fondamentales
L’infléchissement de la finance pure par les économistes environnementaux
La critique frontale de la théorie financière par les économistes et gestionnaires écologistes
IV / Stratégie et gestion environnementale
Développement durable et stratégies
La gestion comme art du compromis - De multiples typologies de stratégies environnementales Une stratégie environnementale de conservation extra-faible des différents capitaux
La stratégie du « ne-rien-faire » et du paraître-vert
Une stratégie environnementale de conservation faible des différents capitaux
Une intégration partielle des objectifs environnementaux mais avec une vision financière- Énoncer une politique environnementale - Un système de management environnemental associé à la politique environnementale - Les standards de management environnemental - La stratégie environnementale fondée sur l’efficience - Intégrer les préoccupations environnementales par l’écoconception - La gestion des ressources humaines dans le cadre d’une stratégie faible de conservation des capitaux
Une stratégie environnementale de conservation forte des différents capitaux
Les principes de l’économie circulaire - La gestion des ressources humaines dans le cadre d’une stratégie forte de conservation des capitaux
V / Marketing et gestion environnementale
Caractériser un produit environnemental
Le positionnement de l’organisation par rapport à la concurrence - Influencer la distribution - Le portefeuille des produits environnementaux
Le marketing s’inscrivant dans une stratégie environnementale ultra-faible
Le marketing s’inscrivant dans une stratégie environnementale faible
Influencer le prix - Convaincre le consommateur
Le marketing s’inscrivant dans une stratégie environnementale forte
VI / Gouvernance et gestion environnementale
La gouvernance selon le capitalisme financier « pur » ou l’absence d’intégration du développement durable
La gouvernance environnementale selon la responsabilité sociale de l’entreprise
Les organes de décision et les critères de performance selon la RSE - Les lacunes de la théorie des parties prenantes pour appréhender la gouvernance environnementale
La gouvernance selon la théorie du capitalisme environnemental
Le capitalisme environnemental et le pouvoir dans l’organisation - Les critères de performance selon le capitalisme environnemental - Les critiques du capitalisme environnemental
La cogestion environnementale
Le système de cogestion allemand - L’entreprise pluraliste de Peter Ulrich - La cogestion et le développement durable
Conclusion générale
Repères bibliographiques.


Droits étrangers

MANAGING THE ENVIRONMENT




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com