À paraître

L'économie mondiale 2018

CEPII

Chaque année, le CEPII publie dans la collection « Repères » des analyses inédites des questions économiques mondiales.
Cette édition 2018 est sans nul doute la plus optimiste depuis la crise financière : la croissance reprend dans les économies avancées comme dans les économies émergentes et le risque de déflation semble s’éloigner. En dépit des velléités protectionnistes, la démondialisation n’aura pas lieu, tant un retour en arrière serait coûteux. L’horizon s’éclaircit même en Europe où l’estimation des coûts du Brexit ne laisse pas entrevoir la catastrophe annoncée. Ces hirondelles feront-elles le printemps ? La prudence reste de mise car tant que le capitalisme financiarisé ne sera pas purgé de ses excès, l’orage peut toujours surgir. Or il y a encore beaucoup à faire. Dans le secteur financier où la lutte contre les paradis fiscaux reste à poursuivre. Ou encore sur le marché de l’emploi, polarisé par les effets conjugués de la mondialisation et des nouvelles technologies. En Russie aussi le capitalisme reste à refonder pour installer un régime de croissance qui ne dépende plus autant de la rente énergétique.
Des données statistiques viennent compléter cette analyse de l’économie mondiale.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°696
Parution : septembre 2017
ISBN : 9782707197023
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

CEPII

Le Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) est le principal centre français d’étude et de recherche en économie internationale.

Table des matières


Introduction, par Isabelle Bensidoun, Jézabel Couppey-Soubeyran, Grégoire Elkouby
I / Vue d’ensemble : le printemps... ou une hirondelle ?, par Sébastien Jean
L’éclaircie de la croissance mondiale tire vers le haut les prix des matières premières et les échanges
Les économies avancées font plutôt mieux que prévu
Les économies émergentes tirent la croissance
L’économie mondiale reste toutefois très endettée
II / Capitalisme : les mutations d’un système de pouvoirs, par Michel Aglietta
La structure de la relation « capital-travail » et ses implications macroéconomiques
Le capitalisme contractuel et sa crise inflationniste
Le capitalisme financiarisé et sa crise d’endettement
Vers une mutation du régime de croissance
III / Les paradis fiscaux, des paradis pas du tout artificiels, par Anne-Laure Delatte
Qu’est-ce qu’un paradis fiscal ?
Peut-on mesurer l’activité dans les paradis fiscaux ?
Que fait-on dans les paradis fiscaux ?
L’activité bancaire dans les paradis fiscaux contribue-t-elle à l’instabilité financière ?
Les initiatives et les chantiers à venir
IV / La démondialisation n’aura pas lieu, par Sébastien Jean
La fermeture d’une parenthèse, pas la fin de la mondialisation
L’économie politique de la mondialisation a changé
Les nouvelles réalités d’une économie mondialisée multipolaire
Un destin commun, des réponses distinctes
V / Brexit : quel coût pour le Royaume-Uni ? Quel coût pour l’Europe ?, par Vincent Vicard
L’Union européenne : bien plus qu’un accord commercial classique
Quel scénario pour l’après-Brexit ?
Des liens économiques étroits entre le Royaume-Uni et les pays membres de l’Union européenne
Une estimation de l’impact du Brexit sur le commerce...
... et sur le PIB
VI / Mondialisation et technologie : créatrices ou destructrices d’emploi ?, par Ariell Reshef et Farid Toubal
Le progrès technologique et l’emploi : vieux débat, nouvelles tendances
La mondialisation coupable ou non coupable de détruire des emplois ?
Quel futur pour l’emploi ?
VII / Russie : l’étroit chemin des réformes, par Sébastien Barbé
Le défi de la croissance
Une réponse incomplète à la crise
L’obstacle institutionnel reste à franchir
Base de données, par Alix de Saint Vaulry