L'économie de la connaissance

Dominique FORAY

À l’image de l’économie industrielle fondée en France vers 1820, au moment de l’avènement de la grande industrie, l’économie de la connaissance se développe en tant que discipline quand se mettent progressivement en place les économies fondées sur la connaissance.
Ce livre porte sur une double nouveauté : une nouveauté scientifique qui correspond au développement d’une sous-discipline économique originale dont l’objet de recherche – la connaissance – pose des problèmes spécifiques, tant théoriques qu’empiriques ; une nouveauté historique liée à une période particulière sur le plan des caractéristiques de la croissance et de l’organisation des activités économiques. C’est autour de la dualité de l’économie de la connaissance, comme discipline et comme période historique, que cet ouvrage est organisé. Cette nouvelle édition étudie aussi la question de la relation entre l’économie de la connaissance et la révolution digitale en cours.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°302
Parution : juin 2018
ISBN : 9782707197573
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Dominique FORAY

Dominique Foray est professeur à l'École polytechnique fédérale de Lausanne où il dirige la Charie d'économie de l'innovation. Il est membre du Conseil suisse de la science et préside le bureau du Centre de recherches conjoncturelles à l'École polytechnique fédérale de Lausanne.

Table des matières


Introduction
Processus historiques
Secteurs, territoires et communautés
Tendances nouvelles
Quo vadis ?
I / L’originalité de la discipline
Le domaine de l’économie de la connaissance
Connaissance et information - Les précurseurs de l’économie de la connaissance
L’objet de l’économie de la connaissance
La connaissance comme bien public - La gestion des savoirs communs - Cumulativité et progressivité - L’objet général de la discipline
Les difficultés de l’analyse empirique et théorique
Des catégories débordées ? - Des phénomènes inobservables et des problèmes de mesure - La modélisation de l’économie de la connaissance
II / Le développement des économies fondées sur la connaissance
Une tendance longue à l’accroissement des investissements de connaissance
La croissance de la part du capital intangible - L’autonomisation du secteur de la production et du transfert des connaissances utiles
L’avènement des technologies de l’information et de la communication
Les TIC comme instruments du savoir - Les TIC et leur productivité - La dynamique d’une technologie à objectif général
L’innovation comme nouvelle règle du jeu
Les changements structurels dans les secteurs intensifs en innovation - Crise financière et économie réelle de la connaissance
La montée des emplois hautement qualifiés
De nouvelles compétences dans l’économie de la connaissance ?
Une logique claire de transformations structurelles
III / La production des connaissances
La recherche : une activité « à distance »
Fonctions et vertus d’une recherche faite « à distance - L’emprise de la science sur l’innovation
La croissance des collaborations dans la production des savoirs - L’ère des mégadonnées

Apprentissage par la pratique
Accumulation d’expériences et apprentissage - Les conflits entre apprentissage et performance opérationnelle - L’apprentissage par l’usage - Une transition importante vers l’économie de la connaissance
Production de connaissances et performances économiques
Les rendements économiques de la recherche - Production des savoirs et rendements croissants
De multiples changements dans les modes de production des savoirs
IV / Reproduction et appropriation de la connaissance
Connaissance tacite et modes de reproduction des savoirs
L’élaboration d’un script au cœur de la reproduction
Des connaissances tacites à la codification
Les deux fonctions de la codification - La codification de l’intelligence
L’appropriation de la connaissance
Tirer parti de la non-excluabilité naturelle - Créer une excluabilité artificielle - Retirer les bénéfices d’une libération de la connaissance - Richesse et variété des méthodes d’appropriation
V / Institutions pour la production et la distribution des savoirs
Les solutions institutionnelles au dilemme de l’appropriation
Entre incitation et accès - Les trois solutions institutionnelles - La solution de Coase appliquée aux externalités de savoir
Les droits de propriété sur la connaissance
Définitions - Les effets économiques du brevet - La propriété intellectuelle fondée sur des normes - Les tendances actuelles
Le régime de la « connaissance ouverte »
Des problèmes aux frontières
D’anciens mécanismes « remis à neuf » pour de meilleurs compromis entre accès et incitation
Des mécanismes pour régler les problèmes d’accès - Des mécanismes pour inciter à produire des savoirs dans les domaines non rentables

L’honneur des économistes
VI / Gestion de la connaissance dans l’entreprise et dans la société
Le déploiement des actifs intangibles
Le modèle de l’« innovation ouverte » - Les relations entre université et industrie - Les relations entre utilisateurs et industrie - Marchés de la technologie et consortiums de R&D - Innovation ouverte et propriété intellectuelle : des relations paradoxales ?
La gestion de la connaissance comme capacité organisationnelle
L’essor de la gestion de la connaissance dans les entreprises - La gestion de la connaissance au sein de la société et à l’ère digitale
VII / Les territoires de l’économie de la connaissance
La formation des territoires de l’économie de la connaissance
La marche des pays en voie de développement
Cercles vertueux - Cercles vicieux
Les enjeux internationaux autour du capital humain
VIII / Nouvelles tendances
Le basculement des secteurs « traditionnels »
Un retour sur la « maladie de Baumol » - Une transition vers l’économie de la connaissance :
l’exemple de la médecine - Changements structurels favorables à la transition : l’exemple de l’éducation - Une question fondamentale

Décentralisation et démocratisation des économies du savoir
Connaissances expérientielles - Décentralisation - Mesurer la décentralisation de l’économie du savoir - Démocratisation - La société du savoir
Des utopies en voie de réalisation et des questions angoissantes
Repères bibliographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites