Introduction à Wittgenstein

Rola YOUNES

Né dans la Vienne impériale de 1889 et mort à Cambridge en Angleterre en 1951, Ludwig Wittgenstein est un philosophe autodidacte dont le rayonnement a dépassé le cercle académique pour atteindre la culture populaire. Ce livre propose une introduction claire à une pensée réputée difficile et énigmatique. Il prend pour fil conducteur la vie de Wittgenstein et reste au plus près de son texte.
Quelle est la différence entre le « premier » et le « deuxième » Wittgenstein ? Pourquoi faut-il passer sous silence « ce dont on ne peut parler » ? Que signifient les concepts de la « boîte à outils » wittgensteinienne, comme la « forme de vie », le « jeu de langage » ou encore la « vue synoptique » ? Quelles sont les vues de Wittgenstein sur le langage, l’éthique, l’esthétique, les mathématiques ? Quel regard portait-il sur la culture et les sciences de son époque ? Comment expliquer l’influence de Wittgenstein sur les sciences sociales au point que l’on a pu parler de « symptôme Wittgenstein » ?
Ce sont quelques-unes des questions auxquelles répond ce Repères.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°674
Parution : mai 2016
ISBN : 9782707189509
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Rola YOUNES

Rola Younes enseigne la philosophie à l’université Saint-Joseph (Liban). Elle est aussi chercheuse en histoire orale au Centre pour l’étude du monde arabe (UIR-Mémoire) de l’université Saint-Joseph.

Table des matières


Pour une introduction wittgensteinienne à Wittgenstein
I / Parcours d’un philosophe itinérant

Les jeunes années (1889-1911)
Le premier séjour à Cambridge et le Tractatus (1913-1919)
Les « années perdues » (1919-1929)
Le retour à Cambridge et la Seconde Guerre mondiale (1929-1945)
Les dernières années (1945-1951)
II / Splendeurs et misères de l’atomisme logique : le « premier » Wittgenstein
Le tournant linguistique en philosophie
L’ontologie du Tractatus
Causalité, induction et superstition
La théorie picturale du langage
La proposition comme une « image de la réalité - La forme de représentation
Dire et montrer
Philosophie « ancien régime » et philosophie wittgensteinienne
Quelle méthode en philosophie ?
« Je métaphysique » et solipsisme
La vérité ineffable du solipsisme
Wittgenstein et le Cercle de Vienne : un malentendu fécond
III / « Le Supérieur » : éthique, mystique, esthétique
L’éthique ineffable
Philosophie de vie d’un soldat - L’art d’être heureux
Mystique et religion
L’esthétique
Qu’est-ce qu’une appréciation esthétique ?
IV / Le « deuxième » Wittgenstein : les Recherches philosophiques
Critique de la « conception augustinienne du langage »
Retour au « sol raboteux » : la signification comme usage
Jeu de langage, air de famille et forme de vie
La philosophie comme combat contre l’ensorcellement par le langage
Remplacer la définition par la vision synoptique
De l’impossibilité d’un langage privé
Qu’est-ce que suivre une règle ?
Critique de l’intériorité
Critique de la psychologie
V / Wittgenstein épistémologue
Comment puis-je savoir que je ne suis pas en train de rêver ?
Grammaire de la certitude et du savoir - Grammaire de l’erreur - Grammaire du doute et du monde extérieur
Quelle explication en anthropologie ?
Contre l’explication génétique : « voir les corrélations »
Le charme discret, mais puissant de la psychanalyse
Les « mathématiques pures » ou le paradis illusoire de l’irréfragabilité
Conclusion / Wittgenstein, assassin de la philosophie ?
Repères bibliographiques
Abréviations utilisées pour les écrits de Wittgenstein
Ouvrages de Wittgenstein
Bibliographie générale.


Droits étrangers

INTRODUCTION TO WITTGENSTEIN




Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com