Diversité culturelle et mondialisation

Armand MATTELART

La préservation de la diversité culturelle doit-elle être du ressort des politiques publiques ou peut-elle se satisfaire de la multiplication de l’offre marchande des biens et services ? C’est à ce dilemme que sont confrontées les cultures des groupes et des sociétés qui se défendent dans un monde où le planétaire se conjugue avec l’asymétrie des échanges.
L’idée même de diversité culturelle recouvre des réalités et des positions contradictoires. Elle est au principe d’une démocratie-monde, garante des altérités. Mais elle est aussi la caution d’un mode de gouvernance du marché global, propice à la dérive économiste et au déni du « politique ». Cet ouvrage permet de comprendre quel est l’enjeu des luttes pour la reconnaissance de la diversité comme composante essentielle des droits humains. Il met en perspective les moments forts de l’histoire au cours desquels le statut singulier et mouvant de la culture et du projet d’émancipation qu’elle porte s’est construit face à la loi du libre-échange, à la raison d’État et aux déterminismes techniques.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°411
Parution : octobre 2017
ISBN : 9782707197443
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Armand MATTELART

Armand MATTELART

Expulsé du Chili, après y avoir séjourné onze ans, lors du coup d’État du 11 septembre 1973, Armand Mattelart intègre alors l’université française. Il est aujourd’hui professeur émérite de sciences de l’information et de la communication à l’université Paris-VIII. Il a notamment publié, aux éditions La Découverte L’Invention de la communication (1994 ; Poche, 2011), Histoire de l’utopie planétaire (1999 ; Poche 2009) et La Globalisation de la surveillance. Aux origines de l'ordre sécuritaire (2007 ; Poche, 2008).

Extraits presse

~~


« On lit Diversité culturelle et mondialisation avec grand intérêt : c'est un livre vivant, bien écrit, bien documenté ; on le lit presque comme un roman (une sorte de roman historique sur notre présent, il va sans dire). [...] Mattelard impressionne toujours par son aisance à combiner différentes notions et données, mais aussi par sa grande capacité de synthèse. [...] Diversité culturelle et mondialisation me semble constituer un ouvrage essentiel sur l'avenir de la culture. »
REVUE D'ÉTUDES INTERNATIONALES

« L'objectif de ce livre est de situer les moments forts de l’histoire qui ont donné sens à la diversité culturelle et d’étudier plus en avant ces « mots instables ». Cet ouvrage se découpe en sept chapitres reprenant des thèmes comme la géopolitique des relations culturelles, l’institutionnalisation de la culture, l’échange inégal ou encore l’exception culturelle. Tout cela est organisé selon un ordre quasi-chronologique partant du XIXe siècle pour finir dans les années 2000. »
CULTURE A CONFINE

08/03/2007 -

 

Table des matières

Introduction
I / La domestication du divers

La société et la communauté
Une ou des civilisations ?
La littérature entre le national et l’universel - Quel nivellement ?
L’invention du « mondialisme »
Le rétrécissement du monde - D'un empire à l'autre - La Société des nations : l’ajournement du rêve de l’unité dans le divers
II / Géopolitique des relations culturelles
La fin de la culture sanctuarisée
La crise de l’esprit - Culture ou information, tension entre deux temporalités - Fabriquer l’assentiment
L’ébauche d’une politique cinématographique
Le contingentement des films étrangers -Ambivalences du discours national
III / L’institutionnalisation de la culture
La fondation de l’Unesco
Une reconnaissance difficile -Culture de masse/culture populaire : le différend conceptuel -Industrie culturelle : un concept critique
L’exception avant l’exception
Mobilisation générale contre un accord léonin -Une « politique supérieure de la distraction humaine » - Un contexte favorable à la critique du American way of life - Le rôle de la Motion Picture Export Association of America (MPEA)
IV / La « révélation » de l’échange inégal
Les processus de la colonisation culturelle
La déshistorisation - La violence symbolique
Quel ordre postcolonial de la communication ?
Crise de l’idéologie du développement et réhabilitation des cultures - Industries culturelles : la déstabilisation du secteur public - L’interdépendance forcée des cultures - Les industries culturelles : un concept opératoire
V / La circularité global/local
La construction du réseau global
Intégrer l’entreprise pour unifier le monde - Imaginaires du marketing : de la surenchère globale à la « glocalisation »
Penser le nouveau monde des altérités
Des médiations et des usages -Métissages/mélanges : d’autres modernités - Art de faire : la mémoire du « Nouveau Monde »
Les pièges du relativisme culturel
La consommation : un logo qui peut aussi inhiber la pensée - La déterritorialisation : l’introuvable espace postnational
VI / L’exception culturelle : un modèle européen ?
Prémisses de l’espace commun
La « culture européenne », objet politique non identifié -Le marché de la télévision sans frontières
Le GATT et le contentieux euro-américain
La difficile recherche d’un consensus intracommunautaire -Contournement - De l’exception à la diversité : le consensus mou
VII / Géopolitique de la diversité : l’enjeu conceptuel
La mue des politiques culturelles
Des « Yalta culturels » ? - La convention : vers un contraignant instrument juridique ? - Des industries culturelles aux industries créatives : la dérive économiste
Quelle diversité pour quel ordre mondial des réseaux ?
Hétérogénéité des acteurs, globalité des enjeux - Quelle société de la connaissance au pluriel ?Conclusion
Repères bibliographiques
Index des noms d’auteurs.